Archives nationales du Québec

Identity area

Type of entity

Authorized form of name

Archives nationales du Québec

Parallel form(s) of name

Standardized form(s) of name according to other rules

Other form(s) of name

Identifiers for corporate bodies

Description area

Dates of existence

History

"Le 2 septembre 1920, le gouvernement de la province de Québec nomme, par arrêté en conseil, son premier archiviste, Pierre-Georges Roy. Cette nomination marque les débuts du Bureau des archives, qui relève alors du Secrétariat de la province et qui constitue le premier service gouvernemental chargé exclusivement des archives. En 1961, ce bureau est rattaché au ministère des Affaires culturelles, nouvellement créé, où il change de nom pour devenir les Archives de la province de Québec, qui deviennent à leur tour, en 1969, les Archives nationales du Québec. Longtemps confinées à un rôle les vouant exclusivement à la conservation de documents historiques, les Archives nationales du Québec voient leur mandat modifié substantiellement par l'adoption, en 1983, de la Loi sur les archives (L.R.Q. C.A-21.1). Cette loi leur confère en effet un pouvoir d'intervention dans la gestion des documents administratifs des ministères et des organismes gouvernementaux, et un rôle majeur auprès des administrations locales et des organismes publics auxquels elles apportent conseils et soutien dans la gestion de leurs documents actifs, semi-actifs et inactifs. De plus, en vertu de leur pouvoir d'approuver les calendriers de conservation, les Archives nationales du Québec ont la responsabilité d'identifier les documents qui doivent être conservés de façon permanente par ces organismes publics. Enfin, les Archives nationales doivent promouvoir la conservation et faciliter l'accessibilité des archives privées en aidant les organismes et les individus détenteurs de ces archives. Désireuses de se rapprocher de leurs clientèles, de leurs usagers et de nouer des liens plus étroits avec leurs partenaires, les ANQ ont entrepris, au début des années soixante-dix, d'établir graduellement un réseau de neuf centres d'archives, répartis dans les diverses régions du Québec"1. Le centre des Archives nationales du Saguenay-Lac-Saint-Jean a ouvert ses portes en 1978. Dès son ouverture, le centre des Archives nationales s'est associé à un réseau de centre d'archives privés auquel il fournit une expertise professionnelle et une aide financière pour le traitement et la mise en valeur de leurs archives. Depuis 1983, le Centre régional joue aussi un rôle très actif auprès des organismes publics et gouvernementaux en leur fournissant le soutien nécessaire à la gestion de leurs documents et de leurs archives. Le Centre d'archives du Saguenay-Lac-Saint-Jean conserve des fonds et collections d'archives d'origine privée et publique, qui permettent de retracer l'histoire de la région depuis 1840 environ. 1.(Archives nationales du Québec. - Le Centre d'archives de Québec et de Chaudière-Appalaches. - Québec : Les publications du Québec, 1992, pp. 4-6)

Places

Legal status

Functions, occupations and activities

Mandates/sources of authority

Internal structures/genealogy

General context

Relationships area

Access points area

Occupations

Control area

Authority record identifier

Institution identifier

Rules and/or conventions used

Status

Level of detail

Dates of creation, revision and deletion

Language(s)

Script(s)

Sources

Maintenance notes

  • Clipboard

  • Export

  • EAC