Barrages

Taxonomy

Code

Scope note(s)

Source note(s)

Display note(s)

Hierarchical terms

Barrages

Equivalent terms

Barrages

Associated terms

Barrages

10 Archival description results for Barrages

10 results directly related Exclude narrower terms

Journal de l'Île d'Anticosti et Livre de pêche de Georges Martin-Zédé

Cette série est constituée des journaux et d'un livre de pêche, tenus par Georges Martin-Zédé. Ces derniers contiennent des épreuves photographiques qui illustrent les propos de l'auteur. La série est divisée en deux dossiers, le journal de l'île d'Anticosti puis le livre de pêche et subdivisés par année selon la classification déjà établit par l'auteur. Dans le dossier correspondant au journal, on retrouve de nombreuses prises de vue représentant les paysages, les habitations, les industries de pâte de bois et de mise en boîte du homard, puis les cours d'eau de l'île d'Anticosti tel la rivière Jupiter et la baie Gamache. La demeure d'Henry Menier sur l'île y est à maintes fois illustrée de même que sa propriété et celle de Georges Martin-Zédé en France. Des scènes de chasses à l'ours et au cerf, de pêche, de navires ainsi que des photos de la famille, des amis et des connaissances des deux hommes s'y retrouvent aussi en quantité. Il est à souligner que certaines photos ont été prises en Grèce durant la Première Guerre mondiale (1914-1918). Elles représentent des militaires et des prisonniers. À mentionner aussi une photo de la première automobile électrique. Le dossier se termine sur le voyage de M. Martin-Zédé au Caire. Le dossier correspondant au livre de pêche contient des représentations de pêcheurs - famille, amis et connaissance de M. Martin-Zédé - de bateaux, de poissons, de campements, puis de divers paysages et cours d'eau de l'île d'Anticosti

Martin-Zédé, Georges, 1854-1951

Collection Lise Piché

  • CA QUEBEC P533
  • Fonds
  • 1894-1915

La collection est essentiellement constituée de stéréogrammes et de cartes postales qui concernent le Carnaval d'hiver de 1894, le Tricentenaire de Québec ainsi que divers édifices et activités de Québec, de Montréal et d'autres lieux comme Sherbrooke, Trois-Rivières, Saint-Hyacinthe, Cacouna, Grand-Mère, Joliette, Shawinigan. Notons que les photos sont de Strohmeyer & Wyman, Underwood & Underwood, James Inglis, J.G. Parks. Certains des termes rattachés ont été extraits de descriptions à des niveaux inférieurs apparaissant dans l'instrument de recherche

Piché, Lise, collectionneuse, époque 1894-1915

Photographies touristiques de Montréal

Les photographies montrent les raffineries de l'Est de Montréal (Texaco), l'île Sainte-Hélène (le restaurant Hélène-de-Champlain, la tour d'observation), un barrage hydro-électrique, les ponts et le port de Montréal (vu à partir de l'île Sainte-Hélène), des bateaux à quai, la grotte de Maria Goretti au bout de l'île de Montréal (E6,S7,SS1,P611733) en plus des centres commerciaux (Rockland et le centre d'achat du Boulevard situé à l'angle du boulevard Pie IX et de la rue Jean-Talon). Scènes photographiées pour le bureau de Montréal du Secrétariat de la province

New York, Québec, Montréal et le Pont de Québec

Ce dossier se compose principalement de vues des rues, résidences et édifices des centres-ville de New-York, de Montréal et de Québec. Une photo particulièrement intéressante montre New York de nuit. De plus on retrouve la couverture en cuir d'un album de photos sur lequel est peint un amérindien en canot. Des vacances familiales à Cape Coad à l'été 1921 y sont aussi représentées de même que la construction du Pont de Québec. On peut dénoter quelques clichés qui ressortent du lot, soit ceux des funérailles de Mgr Bégin, du manoir Richelieu et du défilé du Klu Klux Klan, qui s'implante en 1921 dans la province, sur la rue Saint-Jean à la Haute-ville de Québec

Architecture et paysages

La série comprend des photos qui illustrent l'architecture urbaine et rurale avec maints détails de portes, fenêtres, corniches, galeries, cheminées ou escaliers, particulièrement dans les villes de Québec, de Montréal, de Saint-Jean-sur-Richelieu, de Hull ainsi que d'Ottawa. Nous y trouvons aussi des images de rues, ruelles, fonds de cour et graffitis. S'y retrouvent également des reportages exhaustifs sur l'Île Verte de même que sur les églises de Saint-Mathias et de L'Acadie, dans la vallée du Richelieu. Plusieurs autres régions ont aussi été visitées par le photographe, dont l'Île d'Orléans, la Côte-de-Beaupré, la Beauce, les Cantons de l'est, la vallée du Richelieu, Gatineau. Il y a enregistré des images de ponts couverts, de croix de chemin, de moulins, de goélettes, de cimetières, de champs et de montagnes. Les scènes rurales, les équipements, la machinerie et les outils de ferme voisinent les scènes marines et les couchers de soleil. En raison des classements du photographe, les pièces sont réparties en dossiers qui correspondent aux municipalités, régions ou sujets décrits. De plus, la numérotation des dossiers peut être suivie d'un numéro de séquence qui facilite le classement et la consultation des divers formats de films utilisés par le photographe. Certains des termes rattachés ont été extraits de descriptions à des niveaux inférieurs apparaissant dans l'instrument de recherche

Fonds Aéro photo inc

  • CA QUEBEC P528
  • Fonds
  • 1946-1971

Ce fonds se composent de négatifs de photographies aériennes verticales, à l'exception de quelques prises de vue obliques des régions de Montréal, Lennoxville et Terrebonne. Les photographies de ce fonds témoignent bien des différents usages de la photographie aérienne. Les barrages, les usines de pâtes et papiers, les autoroutes, les lignes de transport d'énergie, les rivières et lacs, les milieux urbains, les inventaires forestiers, l'exploration minière et l'exploitation des carrières sont autant de sujets sur lesquels la compagnie a travaillé. De plus, les relevés verticaux couvrent différents endroits à la grandeur du territoire québécois, et même à Terre-Neuve, au Labrador et à Halifax. Parmi les lieux couverts, nous retrouvons l'Anse-Saint-Jean, les régions de la Baie d'Hudson et de la Baie d'Ungava, de Baie-Comeau, de Boucherville, du Canton Aiguebelle, du Canton Daaquam, du Canton de Stoneham, du Canton La Pause, du Canton Preissac, du Cap-de-la-Madeleine, de la Carrière du Mont Saint-Hilaire, de la Carrière Miron, de Chambly, de Chandler, de Chibougamau, des usines de la CIP (Canadian International Papers) à La Tuque et Maniwaki, de Coteau-du-Lac, de Danville, de Dolbeau, des secteurs de Schefferville et du Labrador, de Fort-Coulonge, de Hâvre-Saint-Pierre, de l'Île Jésus, de l'Île Maligne, du Lac Beauport, du Lac Duval, du Lac Guillaume-Delisle, du Lac Kénogami, du Lac Knob, du Lac Ouareau, du Lac Rapide (Manicouagan), du Lac Saint-Louis, de Lauzon, de Lévis, des Lignes de transmission Danville-Weedon, Magog-Drummondville, Saint-Constant-Saint-Basile, Sherbrooke-Windsor, Sorel-Saint-Jean-Valleyfield, Sorel-Verchères, Trois-Rivières-Kingsey-Thetford Mines et Varennes, Saint-Cézaire. Sont aussi photographiés les secteurs de Longue-Pointe, de Matane, du Mont Saint-Hilaire, du Mont Tremblant, de Montréal, de Pointe-au-Père, de Pointe-Claire, de la région de Québec, de la Rive sud de Montréal, de Rouyn-Noranda, de Sainte-Anne-de-Beaupré, de Sainte-Anne-des-Monts, de Saint-Eustache, de Saint-Hyacinthe, de Saint-Jovite, de Sanmaur, de Sept-Iles, de Shawinigan, de Terrebonne, de Terre-Neuve, de Thurso, de Trois-Pistoles, de Valleyfield, de Vaudreuil, de Venise-en-Québec et de Victoriaville. Les photographies verticales couvrent aussi les rivières Betsiamites, Brochu, Chaudière, Gatineau, Kiamika, Manicouagan, Manouane, Mistassibi, Péribonka, Rouge, Sainte-Marguerite, Saint-François, Saint-Maurice, Waswanipi et des Prairies

Aéro Photo Inc.

Documents de Joseph-Camille Pouliot

Cette sous-série est composée des documents produits ou reçus par Joseph-Camille Pouliot depuis ses années de collège jusqu'à son décès en 1935. De l'étudiant au Séminaire de Québec, nous possédons ses notes de cours de philosophie (rédigées en latin) alors que l'étudiant en droit a conservé les questions d'examen pour l'admission à l'étude du droit en 1885 ainsi que celles de l'examen du barreau en 1887. Le citoyen, l'avocat, le candidat libéral et le juge ont prononcé de nombreux discours, conférences, adresses sur les sujets les plus divers, dont la Nation française (1885), Wilfrid Laurier, le journal l'UNION DES CANTONS DE L'EST, Laure Conan, l'agriculture, le barreau d'Arthabaska, la guerre 1914-18, la magistrature au Québec à l'occasion de l'ouverture des sessions judiciaires ou ouverture des tribunaux, l'histoire de l'Île d'Orléans, la société québécoise, les canadiens-français (à titre de président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Fraserville), l'éducation. Parmi les écrits de Joseph-Camille, nous possédons son journal de voyage en France pour 1894 (et non pas en 1884) ainsi que les documents relatifs à celui de 1906 en Angleterre, en Belgique et en France; nous possédons des textes manuscripts concernant Octave Crémazie, la notion de patrie, l'ordonnance de la marine de 1681, le capitaine J.-E Bernier, la VIE DE LA VÉNÉRABLE MARIE-CRESCENCE DE KAUFBEUREN, les historiques et familiales, qui traitent de l'Île d'Orléans de ses paroisses et de sa seigneurie; des notes historiques sur la ville de Québec, ses monuments et ses édifices (la Citadelle, l'Hôpital Laval, la Maison Maizerets, le Kent House, le couvent de Bellevue, l'Académie commerciale, le Château Bigot, etc.); nous avons également des poèmes et des chansons de circonstances dédiés parfois à Joseph-Camille (1899-1935), les commentaires manuscrits ou tirés de la presse à propos de ses publications à caractère historique (1927-28), l'enregistrement de ses droits d'auteur et brevets d'invention (mesure pour toiser le bois et poulie et courroie de sauvetage individuel en cas d'incendie). De l'avocat nous possédons ses livres de comptes (1902-1927) des activités de son bureau, alors que du juge nous avons des commentaires de la presse sur ses jugements ainsi que les dossiers, les causes qui l'opposèrent à la ville de Fraserville, (au sujet de l'expropriation de terrains) et à J.-Oscar Lavoie de Sainte-Cécile du Bic. Les documents de cette sous-série révèlent l'implication de Joseph-Camille dans diverses entreprises: propriétaire foncier, il fit construire ou aménager entre 1888 et 1917 des édifices qui abritèrent l'Hôtel Vandôme, l'Hôtel Victoria, la Maison dite «des Grecs», la Maison McKinnon; en octobre 1902, il se portait acquéreur d'un sixième de la Compagnie de téléphone de Kamouraska qui étendit bientôt ses activités aux comtés de Témiscouata, à Rimouski et jusqu'à Edmunston au Nouveau-Brunswick; dès 1901, il s'intéressa au pouvoir électrique en achetant «divers pouvoirs d'eau» à Saint-Pascal de Kamouraska, puis à Saint-Aubert, à la Rivière-Ouelle et au Bic et en se joignant, en 1903, la Corporation du Bic, du moins jusqu'en 1926; la même année, soit en 1901, il investit dans la St Lawrence Furniture Co dont il se retira bientôt en raison de conflits internes; il prit l'initiative de créer, vers 1908, la Compagnie Trans Saint-Laurent qui, grâce à Rodolphe Lemieux, recevait des subventions du gouvernement fédéral pour assurer la traversée entre Rivière-du-Loup et Tadoussac. Joseph-Camille Pouliot participa, de plus, à la création du Syndicat des touristes, compagnie formée pour faire l'acquisition du journal LE SAINT-LAURENT, et publier une revue hebdomadaire, LE SYNDICAT DES TOURISTES, ayant pour but de «faire connaître les endroits de villégiature du Bas Saint-Laurent et spécialement Saint-Siméon et la Rivière-du-Loup». Joseph-Camille Pouliot avait aussi accumulé des documents sur trois personnes: Roch Lyonnais, luthier, l'abbé F.X. Blais, beau-frère et curé de Rivière-du-Loup, J.-Elzéar Bernier, capitaine et explorateur. Les documents iconographiques de la sous-série portent essentiellement sur Joseph-Camille, sa famille, ses voyages et ses publications. Nous y trouvons des portraits du juge, de membres de sa famille, d'amis, comme le capitaine J.-Elzéar Bernier, le lieutenant-gouverneur Pierre-Évariste Leblanc ainsi que plusieurs photos de rencontres et d'activités familiales, particulièrement au manoir Mauvide-Genest de Saint-Jean sur l'Île d'Orléans. Les documents illustrent aussi des résidences, divers sites et personnages à Rivière-du-Loup, Québec, en Gaspésie, aux Îles-de-la-Madeleine et en d'autres lieux; quelques documents portent sur Jacques Cartier: plusieurs de ces photos, certaines sous forme de cartes postales, ont servi dans les publications de Pouliot. Enfin, la sous-série comprend quelques cartes de sympathie et de condoléances reçues lors du décès de J.-Camille Pouliot. Plusieurs photos ont été prises par Pouliot. Notons que les documents ont été classés en 11 dossiers. Certains des termes rattachés ont été extraits de descriptions à des niveaux inférieurs apparaissant dans l'instrument de recherche

Pouliot, J.-Camille (Joseph-Camille), 1865-1935 (Famille)

Fonds Fred C. Würtele

  • CA QUEBEC P546
  • Fonds
  • 1886-1910

Le fonds est composé de photographies signées concernant surtout Québec et sa région immédiate. L'aspect militaire et maritime de Québec y est particulièrement bien représenté, ainsi que les sites touristiques et les points de vue habituels. Le photographe nous offre aussi des images intéressantes de Lévis, Boischatel, l'Île d'Orléans, Rivière-Ouelle et Saint-Tite, entre autres municipalités. Lors de voyages, il a rapporté des clichés de Montréal, Ottawa, Toronto et ces images complètent le fonds. Les enveloppes contenant les négatifs ont été classées de manière alphanumérique par le photographe selon neuf thèmes correspondant surtout aux lieux illustrés. Ce classement a été respecté à la différence que les lettres ont été remplacées par des chiffres pour faire des dossiers, et les chiffres maintenus pour identifier les pièces : A-1 est devenu D1,P1; B-1 est devenu D2,P1; etc. En respectant cette numérotation, certains numéros de pièces sont inexistants. Les documents sont décrits à la pièce

Würtele, Fred. C. (Frederick Christian), 1842-1920

Fonds Georges-Émile Lapalme

  • CA QUEBEC P826
  • Fonds
  • 1890-1965

Ce fonds d'archives se compose surtout des documents produits ou reçus par Georges-Émile Lapalme à titre de chef du Parti libéral et de chef de l'Opposition officielle à l'Assemblée nationale du Québec. On y retrouve ses discours, sa correspondance et des dossiers thématiques numérotés et classés par ordre continu

Lapalme, Georges-Émile, 1907-1985