Bissonnette, Jean, 1934-

Zone d'identification

Type d'entité

Personne

Forme autorisée du nom

Bissonnette, Jean, 1934-

Forme(s) parallèle(s) du nom

Forme(s) du nom normalisée(s) selon d'autres conventions

Autre(s) forme(s) du nom

Numéro d'immatriculation des collectivités

Zone de description

Dates d'existence

Historique

Jean Bissonnette est né à Montréal en 1934. Il se découvre une passion pour le théâtre alors qu’il est étudiant au collège Saint-Laurent. Il est l’un des pionniers de la télévision au Québec. Dans les années 1950, il se joint à l'équipe de Radio-Canada d’abord à titre de régisseur, ensuite en tant que réalisateur; puis, à compter de 1980, il ajoute à ses fonctions celle de coordonnateur d'émissons de variétés. Il a notamment réalisé Le P'tit Café, Les couche-tard, Tous pour un, Moi et l'autre, Appelez-moi Lise, L'observateur et Les lundis des Ha! Ha!. Il est également à l’origine des tout premiers Bye Bye de fin d’année. Jean Bissonnette a aussi de nombreux spéciaux à son actif, dont la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Montréal en 1976, l’inauguration de la centrale LG2 à la baie James, Sortie Dubois avec Claude Dubois et Rêves à vendre avec Félix Leclerc. À la télévision française, il a été producteur délégué pour des émissions comme Champs-Élysées, animée par Michel Drucker, et Le Grand Échiquier de Jacques Chancel, coproduites par Radio-Canada et Antenne 2. Pour le grand écran, il a réalisé en 1971 le film Tiens-toi bien après les oreilles à papa mettant en vedette Yvon Deschamps et Dominique Michel. Jean Bissonnette a également travaillé à la scène comme directeur artistique et metteur en scène avec de nombreux artistes québécois, dont Michel Barrette, Yvon Deschamps, Céline Dion, Diane Dufresne, Jean-Pierre Ferland, André-Philippe Gagnon, Jean Lapointe, Daniel Lemire, Dominique Michel, Jean-Guy Moreau, Gilles Vigneault et Roch Voisine. Plusieurs de ces artistes ont exporté leurs spectacles en France et se sont produits sous sa direction à Bobino, à Bercy, à l’Olympia, au Palais de Chaillot, au Palais des Sports et au Théâtre de la Renaissance à Paris. Il a aussi assuré la mise en scène de plusieurs grands événements, notamment Vive le Québec à l’Olympia de Paris en 1967, les fêtes de la Saint-Jean sur le mont Royal en 1975 et 1 fois 5, en 1976. En 1989, avec Jean-Claude Lespérance, il fonde Avanti Ciné Vidéo, qui a produit notamment Les détecteurs de mensonges, Piment fort, La petite vie, Un gars, une fille, Willie et Cher Olivier. En 1993, l’Académie canadienne de la télévision lui décerne le Grand Prix de l’Académie lors du Gala des prix Gémeaux. Jean Bissonnette est membre du Panthéon de l’humour et a siégé aux conseils d’administration de l’École nationale de l’humour, du musée Juste pour rire et de Télé-Québec. Il est également membre de la Société pour l’avancement de la chanson d’expression française (SACEF) et du programme de sélection David-Chamberland du cégep de Jonquière

Lieux

Statut juridique

Fonctions et activités

Textes de référence

Organisation interne/Généalogie

Contexte général

Zone des relations

Zone des points d'accès

Occupations

Zone du contrôle

Identifiant de la notice d'autorité

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Niveau de détail

Dates de production, de révision et de suppression

Langue(s)

Écriture(s)

Sources

Notes relatives à la mise à jour de la notice

  • Presse-papier

  • Exporter

  • EAC