- Cap-Chat. - Sainte-Anne-des-Monts. - Tourelle. - Ruisseau-Castor. - Cap-au-Renard. - Ruisseau-aux-Olives. - Mont-Louis. - Mont-Louis. - Manche d'Épée. - Grande-Vallée. - Mont-Louis. - Anse-Pleureuse. - Forêt. - Foresterie. - La Martre.

Taxonomy

Code

Scope note(s)

Source note(s)

Display note(s)

Hierarchical terms

- Cap-Chat. - Sainte-Anne-des-Monts. - Tourelle. - Ruisseau-Castor. - Cap-au-Renard. - Ruisseau-aux-Olives. - Mont-Louis. - Mont-Louis. - Manche d'Épée. - Grande-Vallée. - Mont-Louis. - Anse-Pleureuse. - Forêt. - Foresterie. - La Martre.

Equivalent terms

- Cap-Chat. - Sainte-Anne-des-Monts. - Tourelle. - Ruisseau-Castor. - Cap-au-Renard. - Ruisseau-aux-Olives. - Mont-Louis. - Mont-Louis. - Manche d'Épée. - Grande-Vallée. - Mont-Louis. - Anse-Pleureuse. - Forêt. - Foresterie. - La Martre.

Associated terms

- Cap-Chat. - Sainte-Anne-des-Monts. - Tourelle. - Ruisseau-Castor. - Cap-au-Renard. - Ruisseau-aux-Olives. - Mont-Louis. - Mont-Louis. - Manche d'Épée. - Grande-Vallée. - Mont-Louis. - Anse-Pleureuse. - Forêt. - Foresterie. - La Martre.

1 Archival description results for - Cap-Chat. - Sainte-Anne-des-Monts. - Tourelle. - Ruisseau-Castor. - Cap-au-Renard. - Ruisseau-aux-Olives. - Mont-Louis. - Mont-Louis. - Manche d'Épée. - Grande-Vallée. - Mont-Louis. - Anse-Pleureuse. - Forêt. - Foresterie. - La Martre.

1 results directly related Exclude narrower terms

Fonds A. Couturier et fils

  • CA QUEBEC P231
  • Fonds
  • 1932-1963, surtout 1936-1963

Le fonds renseigne principalement sur le fonctionnement et l'évolution de la compagnie A. Couturier et fils de Marsoui entre 1936 et 1963. Il informe notamment sur la gestion financière, la construction des différents édifices et l'entretien des équipements. De plus, le fonds illustre éloquemment les différentes étapes de la transformation du bois. </p> <p>Au plan de l'approvisionnement , l'entreprise a recours aux services de plusieurs sous-traitants ("jobbers"). Elle achète du bois de différents syndicats forestiers et de petites scieries: Ste-Marthe Lumber, Moreau et frères de Saint-Jules. Elle fait aussi affaires avec les colons des paroisses de l'arrière-pays telles que Saint-Octave-de-l'Avenir, Saint-Bernard-des-Lacs et Sacré-Coeur-Deslandes. Une fois coupé, le bois est transporté par camion à l'usine de A. Couturier et fils. </p> <p>Pour sa part, l'étude des documents relatifs à la scierie permet de connaître les différents produits, la quantité de bois transformé et les essences de bois utilisées. Le produit fini est expédié par bateau sur les marchés du Québec, des États-Unis ou de l'Angleterre. </p> <p>Le fonds recèle une quantité importante d'information sur les travailleurs: noms, âge, conditions de travail, tâches, etc. Il met en évidence l'étendue géographique du bassin de recrutement de l'entreprise. Les travailleurs proviennent pratiquement de l'ensemble du territoire de la Haute-Gaspésie. </p> <p>Le fonds renseigne aussi sur les achats des clients au magasin général et sur son réseau d'approvisionnement en marchandises, notamment auprès de commerçants gaspésiens. Il témoigne finalement des relations de l'entreprise avec le gouvernement concernant l'assurance-chômage, les accidents de travail, la colonisation et la guerre.</p> <p>Le fonds est principalement formé de documents financiers: livres de compte, listes de paie, feuilles de temps, cartes d'horodateurs, tableaux de calcul de la quantité de bois transformé, livrets de banque, impôts, lettres de démission, avis de cessation d'emploi et factures (fournisseurs, clients, chauffeurs de camion). Il renferme également des bons d'expédition, de la correspondance, des contrats d'embauche des entrepreneurs et de la documentation gouvernementale.

COUTURIER, A. ET FILS, 1936-1971, créateur.