Fonds 010 - Collection Serge Jauvin

Title and statement of responsibility area

Title proper

Collection Serge Jauvin

General material designation

Parallel title

Other title information

Title statements of responsibility

Title notes

Level of description

Fonds

Reference code

CA QUEBEC 010

Edition area

Edition statement

Edition statement of responsibility

Class of material specific details area

Statement of scale (cartographic)

Statement of projection (cartographic)

Statement of coordinates (cartographic)

Statement of scale (architectural)

Issuing jurisdiction and denomination (philatelic)

Dates of creation area

Date(s)

  • 1977-1982. (Creation)

Physical description area

Physical description

5424 photographies : 2761 épreuves, 672 négatifs, 1991 diapositives.

Publisher's series area

Title proper of publisher's series

Parallel titles of publisher's series

Other title information of publisher's series

Statement of responsibility relating to publisher's series

Numbering within publisher's series

Note on publisher's series

Archival description area

Name of creator

Biographical history

Le Conseil des Atikamekw et des Montagnais (CAM) a été fondé en novembre 1975 à Grande-Bergeronne sur la Côte-Nord à la suite d'une réunion de tous les chefs et de divers représentants officiels de 11 communautés atikamekw et montagnaises. Il regroupait deux nations distinctes : les Atikamekw et les Montagnais ou Innus qui ensemble formaient une population d'environ 12000 personnes. Les buts et objectifs principaux du CAM étaient : de faire la promotion sociale, économique et culturelle des deux nations ; de définir, promouvoir et défendre les droits des deux nations ; d'agir comme porte-parole du groupe ; de créer une organisation politique et administrative autonome ; de permettre la prise en charge administrative de tous les services dispensés aux deux nations par le ministère des Affaires indiennes ou autres organismes ; de pouvoir négocier pour reconnaissance, le droit de tous les Indiens concernés ; de promouvoir et réaliser une forme de gouvernement indien autonome ; d'assumer et administrer certaines activités déléguées par les bandes ou par une de ses régions. En 1979, le CAM dépose une première revendication territoriale devant les gouvernements provincial et fédéral. Dans les années suivantes, 3 ententes sont signées : l'entente-cadre, l'entente de principe et l'entente sur les mesures provisoires. Le CAM réalise de grands projets et fait avancer la cause autochtone sur la scène nationale et internationale, mais malgré des années de négociations avec les gouvernements, aucune entente finale n'est signée entre les parties. Les intérêts divergents ont eu raison de l'affiliation des deux nations et c'est en 1994 que le mandat de négociation est retiré au CAM. L'organisme ferme ses portes au mois de décembre 1994 après 19 ans d'existence.

Name of creator

Biographical history

Né le 2 avril 1951 à Alma au Saguenay Lac-Saint-Jean, Serge Jauvin à fait la majeure partie de ses études secondaires à l'école Ludger-Gauthier d'Alma de 1964 à 1968. Il termine son secondaire au Collège Champagnat en 1969-1970. En 1970-1971, il étudie au département des communications du Cégep de Jonquière et cette même année, jusqu'en 1973, il part étudier la photographie au Cégep du Vieux-Montréal. Durant ces deux années à Montréal, Serge Jauvin travaille comme éducateur dans une institution pour jeunes présentant des problèmes socioaffectifs. Par la suite, il a son propre studio de photographie à Saint-Donat, dans le nord de Montréal. En 1975, il s'établit à Québec et travaille une année comme technicien dans un laboratoire photo pour ensuite œuvrer comme photographe pigiste. Ce n'est qu'à partir de 1977 qu'il commence à travailler sur de gros projets comme Portrait d'un peuple en réserve qui consiste à prendre 10 000 photographies d'autochtones montagnais et atikamekw, projet qu'il terminera en 1979. En 1980-1981, il réalise une autre série de photographies sur les activités de subsistance des Montagnais (10 000 photographies) et conçoit une exposition « Nutshimiu Innuat » . Cette même année jusqu'en 1982, il monte une deuxième exposition de 4000 photographies appelée « Les Chasseurs Atikamekw ». De 1982 à 1994, il travaille à un projet spécial appelé Aitnanu : c'est ainsi que nous vivons. Ce projet consiste à passer un an dans une famille innue de La Romaine sur la Basse-Côte-Nord et d'illustrer leur vie quotidienne. Ce projet a aussi donné naissance à un livre du même nom et à une exposition. Depuis 1979, ses expositions ont eu l'honneur de voyager non seulement partout au Québec mais aussi en Europe, notamment en Belgique, en Hollande et en France. Par ailleurs, il a participé à plusieurs publications telles que des magazines, des affiches, des brochures, des livres, des périodiques et même des cartes postales. Depuis 1988, Serge Jauvin œuvre à l'école secondaire Uashkaikan de Betsiamites sur la Côte-Nord. En plus d'enseigner la photographie et le vidéo, il est animateur à la vie étudiante, appariteur à l'audiovisuel, responsable de la documentation audiovisuelle. Il réalise aussi des documents vidéo.

Custodial history

La collection a été rapatriée au CNA en 1996 suite à la signature d'un contrat de cession de biens culturels avec l'Institut culturel et éducatif montagnais (ICEM). Avant cette date, le fonds a été conservé en parties : au Ministère des Affaires indiennes et du Nord Canadien (MAINC), au Conseil des Atikamekw et des Montagnais (CAM) et finalement à L'ICEM.

Scope and content

La collection Serge Jauvin dresse un portrait des trois communautés atikamekw entre les années 1977 et 1982. Elle est constituée de 3 séries : JP - Peuples en réserve, JC - Chasseurs atikamekw, JR - Réunions. Elle comprend principalement des photographies et diapositives démontrant les activités quotidiennes et traditionnelles du peuple atikamekw résidant dans les réserves indiennes de Manawan, Opitciwan et Wemotaci. Les principaux sujets traités sont : les habitants, les bâtiments, les paysages, l'artisanat, les techniques de chasse et trappe, les techniques de traitement des peaux, la transmission du savoir entre les différentes générations.

Notes area

Physical condition

Immediate source of acquisition

Arrangement

Language of material

Script of material

Language and script note

Français

Location of originals

Availability of other formats

Restrictions on access

Terms governing use, reproduction, and publication

Restrictions à la reproduction : Reproduction, publication ou utilisation interdite sans l'autorisation préalable écrite du Conseil de la nation atikamekw.

Finding aids

Répertoire numérique détaillé et répertoire sommaire, index

Associated materials

Related materials

Accruals

Alternative identifier(s)

Standard number area

Standard number

Access points

Subject access points

Place access points

Name access points

Genre access points

Control area

Description record identifier

RDAQ-944-010

Institution identifier

Rules or conventions

Status

Level of detail

Dates of creation, revision and deletion

2015-03-30

Language of description

  • French

Script of description

Sources

Accession area

Related subjects

Related people and organizations

Related places

Related genres