Fonds 013 - Collection Yves Léger

Title and statement of responsibility area

Title proper

Collection Yves Léger

General material designation

Parallel title

Other title information

Title statements of responsibility

Title notes

Level of description

Fonds

Reference code

CA QUEBEC 013

Edition area

Edition statement

Edition statement of responsibility

Class of material specific details area

Statement of scale (cartographic)

Statement of projection (cartographic)

Statement of coordinates (cartographic)

Statement of scale (architectural)

Issuing jurisdiction and denomination (philatelic)

Dates of creation area

Date(s)

  • 1970-1972. (Creation)

Physical description area

Physical description

46 photographies : 44 épreuves et 2 planches-contact n&b.

Publisher's series area

Title proper of publisher's series

Parallel titles of publisher's series

Other title information of publisher's series

Statement of responsibility relating to publisher's series

Numbering within publisher's series

Note on publisher's series

Archival description area

Name of creator

Biographical history

Le Conseil des Atikamekw et des Montagnais (CAM) a été fondé en novembre 1975 à Grande-Bergeronne sur la Côte-Nord à la suite d'une réunion de tous les chefs et de divers représentants officiels de 11 communautés atikamekw et montagnaises. Il regroupait deux nations distinctes : les Atikamekw et les Montagnais ou Innus qui ensemble formaient une population d'environ 12000 personnes. Les buts et objectifs principaux du CAM étaient : de faire la promotion sociale, économique et culturelle des deux nations ; de définir, promouvoir et défendre les droits des deux nations ; d'agir comme porte-parole du groupe ; de créer une organisation politique et administrative autonome ; de permettre la prise en charge administrative de tous les services dispensés aux deux nations par le ministère des Affaires indiennes ou autres organismes ; de pouvoir négocier pour reconnaissance, le droit de tous les Indiens concernés ; de promouvoir et réaliser une forme de gouvernement indien autonome ; d'assumer et administrer certaines activités déléguées par les bandes ou par une de ses régions. En 1979, le CAM dépose une première revendication territoriale devant les gouvernements provincial et fédéral. Dans les années suivantes, 3 ententes sont signées : l'entente-cadre, l'entente de principe et l'entente sur les mesures provisoires. Le CAM réalise de grands projets et fait avancer la cause autochtone sur la scène nationale et internationale, mais malgré des années de négociations avec les gouvernements, aucune entente finale n'est signée entre les parties. Les intérêts divergents ont eu raison de l'affiliation des deux nations et c'est en 1994 que le mandat de négociation est retiré au CAM. L'organisme ferme ses portes au mois de décembre 1994 après 19 ans d'existence.

Name of creator

Biographical history

Yves Léger est né en 1946 et a étudié l'anthropologie à Montréal de 1965 à 1969. À la fin de ses études en 1969, il désirait vivre en forêt comme les amérindiens. Il partit donc pendant un an chez les Atikamekw d'Obedjiwan au Québec pour apprendre leur mode de vie, leurs habitudes alimentaires et pour vivre une expérience personnelle. Pendant cette année, il prend deux séries de photographies : une série sur la nourriture et une série sur la technique de dépeçage des animaux. Durant les années 1970, Yves Léger exploite à son compte une entreprise de pisciculture aux Éboulements. En 1982, il renoue avec les Atikamekw au moment ou le Conseil des Atikamekw et des Montagnais lui commandent une recherche sur l'occupation et l'utilisation du territoire. Par la suite il a travaillé pour le Conseil de bande d'Opitciwan comme contractuel occasionnel, fonction qu'il exerce également pour le Conseil de la nation atikamekw depuis 1998.

Custodial history

Après avoir pris les photographies organisées en deux séries : nourriture et dépeçage d'animaux, Yves Léger les remet au Conseil de bande d'Obedjiwan. Entre 1970 et 1972, les photographies de la série sur la nourriture sont reproduites pour une exposition à l'Université de Sherbrooke. Par la suite, les photographies ont été remises au Conseil des Atikamekw et des Montagnais. Pour ce qui est de l'autre série sur le dépeçage d'animaux, elle n'a plus été retracée depuis. La série sur la nourriture a d'abord été la propriété du CAM. En 1989, elle est transférée à l'Institut culturel et éducatif montagnais (ICEM). En avril 1995, le CNA réussit à rapatrier cette collection par un contrat de cession de biens culturels.

Scope and content

Les photographies illustrent la plupart des techniques de préparation de la nourriture chez les Atikamekw. La façon dont la nourriture était conservée, dépecée, fumée, préparée, séchée et cuite.

Notes area

Physical condition

Immediate source of acquisition

Arrangement

Language of material

Script of material

Location of originals

Availability of other formats

Restrictions on access

Terms governing use, reproduction, and publication

Finding aids

1 instrument de recherche disponible.

Associated materials

Related materials

Accruals

Alternative identifier(s)

Standard number area

Standard number

Access points

Subject access points

Place access points

Name access points

Genre access points

Control area

Description record identifier

RDAQ-944-013

Institution identifier

Rules or conventions

Status

Level of detail

Dates of creation, revision and deletion

2015-03-30

Language of description

  • French

Script of description

Sources

Accession area

Related subjects

Related people and organizations

Related places

Related genres