Fonds P558 - Fonds Claude Ryan (en cours de traitement)

Title and statement of responsibility area

Title proper

Fonds Claude Ryan (en cours de traitement)

General material designation

Parallel title

Other title information

Title statements of responsibility

Title notes

Level of description

Fonds

Reference code

CA QUEBEC P558

Edition area

Edition statement

Edition statement of responsibility

Class of material specific details area

Statement of scale (cartographic)

Statement of projection (cartographic)

Statement of coordinates (cartographic)

Statement of scale (architectural)

Issuing jurisdiction and denomination (philatelic)

Dates of creation area

Date(s)

  • 1945-2003 (Creation)

Physical description area

Physical description

18 vidéo(s) 1128 photographie(s) 15 dessin(s) d'architecture 1 bande(s) magnétique(s) 77,54 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s) 19 autre(s) document(s) 2 peinture(s) 50 carte(s) 6 enregistrement(s) sonore(s) numérique(s) 1 Mo de document(s) textuel(s) 99 microfiche(s) 3 dessin(s)

Publisher's series area

Title proper of publisher's series

Parallel titles of publisher's series

Other title information of publisher's series

Statement of responsibility relating to publisher's series

Numbering within publisher's series

Note on publisher's series

Archival description area

Name of creator

Biographical history

Né à Montréal le 26 janvier 1925, Claude Ryan est le fils de Henri-Albert Ryan et de Blandine Dorion. De 1937 à 1944, il fait ses études classiques au Collège Sainte-Croix à Montréal. Il s'inscrit de 1944 à 1946 à l'École de Service social de l'Université de Montréal. En 1951-1952, il étudie l'histoire de l'Église à l'Université pontificale grégorienne de Rome. En 1945, monsieur Ryan devient secrétaire national de la section française de l'Action catholique canadienne et demeure à ce poste jusqu'en 1962. De 1955 à 1961, il assume la présidence de l'Institut canadien d'éducation des adultes et, en 1962-1963, celle du Comité d'étude sur l'éducation des adultes au ministère de la Jeunesse du Québec. De 1956 à 1968, il est membre du conseil d'administration de la Caisse populaire Saint-Louis-de-France de Montréal. En 1962, il entre comme éditorialiste au journal «Le Devoir» et le demeure jusqu'en 1978. Durant cette période, monsieur Ryan est membre du conseil d'administration de la Presse canadienne (1964-1971), du Canadian-American Committee, section canadienne, et du conseil d'administration de l'Institut des Nations-Unies pour la formation et la recherche. De nombreux prix jalonnent sa carrière de journaliste, notamment: le prix de l'éditorial du National Newspaper Award en 1964, celui du National Press Club en février 1965 et celui du Conseil canadien des Chrétiens et Juifs (Human Relations Award) en 1966. En janvier 1969, il se voit décerner le prix du Comité ouvrier juif du Canada en reconnaissance de son dévouement à la cause des droits de l'homme. En mai 1971, il reçoit le prix Quill du Windsor Press Club pour sa contribution particulière au journalisme canadien et en avril 1968 il est admis au Canadian News Hall of Fame. Le 10 janvier 1978, monsieur Ryan quitte le journal «Le Devoir» pour présenter sa candidature à la direction du Parti libéral du Québec dont il est élu chef le 15 avril de la même année. Le 30 avril 1979, il est élu député d'Argenteuil. Le 9 mai, il fait son entrée à l'Assemblée nationale et devient chef de l'Opposition officielle. En mai 1980, monsieur Ryan dirige les forces du NON à l'occasion du référendum sur l'avenir constitutionnel du Québec. Il est réélu député d'Argenteuil à l'Assemblée nationale en avril 1981. Il démissionne comme chef de l'Opposition officielle et chef du Parti libéral du Québec en août 1982 mais demeure député d'Argenteuil. De septembre 1984 au 23 octobre 1985, il occupe le poste de vice-président de la Commission de l'éducation et de la main d'oeuvre. Réélu aux élections de 1985 et de 1989, monsieur Ryan devient titulaire des ministères suivants: Éducation; Enseignement supérieur et de la Science (12 décembre 1985 au 5 octobre 1990); Charte de la langue française (3 mars 1989 au 12 septembre 1994); Affaires municipales; Sécurité publique (5 octobre 1990 au 12 septembre 1994). Monsieur Ryan ne se représente pas aux élections générales du 12 septembre 1995 et il se retire de la vie politique. Par la suite, il publie chez Boréal, en 1995, un volume intitulé «Regards sur le fédéralisme canadien». En janvier 2002, Monsieur Ryan est professeur à l'Université McGill en études catholiques. Il meurt à Montréal le 9 juillet 2004 à l'âge de 79 ans

Custodial history

Ce fonds a été acquis, par voie de donation, de monsieur Claude Ryan entre 1995 et 2003 et par sa succession en 2004

Scope and content

Ce fonds d'archives permet d'apprécier la vie et la carrière de Claude Ryan, notamment dans ses fonctions de politicien et de journaliste. La principale série porte sur son travail de député libéral du comté d'Argenteuil à l'Assemblée nationale du Québec pour la période s'échelonnant de 1979 à 1994. Les diverses sous-séries témoignent de son rôle dans le développement du comté dans ses aspects municipal, scolaire et de la santé. Pensons, entre autres, à sa participation, en tant que ministre responsable de la région, au Sommet socio-économique des Laurentides. Les autres séries relatives à la politique éclairent ses fonctions de ministre (Éducation; Enseignement supérieur et de la Science; Charte de la langue française) et de chef du Parti libéral du Québec. La série «Allocutions, interventions en Chambre et communiqués de presse» complète les précédentes séries en nous donnant la possibilité de connaître la pensée et les prises de position du politicien. La série relative au journal «Le Devoir» illustre le rôle du journaliste Claude Ryan dans ses fonctions d'éditorialiste et de directeur de ce même journal. Les sous-séries permettent de connaître les prises de position du journaliste ainsi que sa vision de l'organisation du journal. Pensons, entre autres, à la prise de position du «Devoir» face aux événements d'octobre 1970 et à la nouvelle orientation donnée au secteur des arts et lettres et à celui de l'information sportive. La série sur l'Action catholique canadienne nous donne la possibilité de connaître la pensée et les prises de position de l'homme au début de sa carrière. Les autres séries comprennent des documents personnels, des plaques honorifiques et de la documentation imprimée reçue au cours de sa carrière. Le plan de classification comporte les séries suivantes : allocutions, interventions en Chambre et communiqués de presse; chef de l'Opposition officielle et le député d'Argenteuil à l'Assemblée nationale; ministre de l'Éducation et ministre de l'Enseignement supérieur et de la Science; ministre des Affaires municipales; ministre de la Sécurité publique; ministre responsable de l'application de la Charte de la langue française; chef du Parti libéral du Québec et dossiers politiques; Parti libéral du Québec; député de la circonscription électorale d'Argenteuil; documents personnels; éditorialiste et directeur du journal «Le Devoir»; secrétaire national de l'Action catholique canadienne; artefacts; imprimés. Notons que les séries manquantes sont disponibles au Centre d'archives de Québec

Notes area

Physical condition

Immediate source of acquisition

Arrangement

Language of material

Script of material

Location of originals

Availability of other formats

Restrictions on access

Terms governing use, reproduction, and publication

Finding aids

Associated materials

Related materials

Accruals

Alternative identifier(s)

Standard number area

Standard number

Access points

Name access points

Genre access points

Control area

Description record identifier

06M-P558

Institution identifier

Rules or conventions

Status

Level of detail

Dates of creation, revision and deletion

2015-03-30

Language of description

  • French

Script of description

Sources

Accession area