Fonds P904 - Fonds Famille Lévesque

Title and statement of responsibility area

Title proper

Fonds Famille Lévesque

General material designation

Parallel title

Other title information

Title statements of responsibility

Title notes

Level of description

Fonds

Reference code

CA QUEBEC P904

Edition area

Edition statement

Edition statement of responsibility

Class of material specific details area

Statement of scale (cartographic)

Statement of projection (cartographic)

Statement of coordinates (cartographic)

Statement of scale (architectural)

Issuing jurisdiction and denomination (philatelic)

Dates of creation area

Date(s)

  • 1798-1883 (Creation)

Physical description area

Physical description

63 document(s) textuel(s) (pièce(s)) 1 photographie(s) 1 dessin(s)

Publisher's series area

Title proper of publisher's series

Parallel titles of publisher's series

Other title information of publisher's series

Statement of responsibility relating to publisher's series

Numbering within publisher's series

Note on publisher's series

Archival description area

Name of creator

Biographical history

François Lévesque est probablement né à Rouen, en France, le 29 juin 1732. Il est le fils de François Lévesque et de Marie Pouchet, des huguenots. On le trouve comme marchand à Québec dans les années 1750. Il aurait été en affaires dans une compagnie de transport maritime avec ses cousins François Havy et Jean Lefebvre. À la suite du départ en France de Havy, de la Conquête et du décès de Lefebvre, François Lévesque doit régler seul leurs affaires. Les dirigeants de la colonie, avec qui il entretient vraisemblablement de bonnes relations, lui offrent des occasions d’affaires. Par exemple, lors de la liquidation des forges du Saint-Maurice, il devient le seul dépositaire des 87 poêles produits et non vendus ainsi que de 310 000 livres de fer. Sa richesse repose néanmoins principalement sur le commerce du blé. En 1773 il possède plusieurs navires qui transportent le blé et les fourrures de la colonie vers l’Europe. Il occupe parallèlement des postes dans la fonction publique. Il est juge de paix, puis en 1775 il devient membre du premier Conseil législatif. Lévesque avait épousé le 16 août 1769 Catherine Trottier Desaulniers Beaubien, fille d’Étienne Trottier Desaulniers, important marchand de Québec, et de Louise D’Amours. Ils ont eu neuf enfants dont François-Étienne Lévesque et Marc Antoine Louis Lévesque. François Lévesque décède à Québec le 15 janvier 1787 et son épouse en 1807 à Saint-Denis sur le Richelieu. Fils de François Lévesque et de Catherine Trottier Desaulniers Beaubien, François Étienne Lévesque est né le 17 juin 1772 à Québec. Il apprend le droit à compter de 1791 auprès de Jean-Antoine Panet (notaire, avocat, juge et député du Bas-Canada) et d’Alexis Caron. Il est secrétaire du Club institutionnel de Québec en 1793 et est admis au Barreau en 1796. Il exerce le droit pendant 4 ans, puis il est élu député en 1800. Il poursuit également une carrière dans le commerce. Il vit à l’extérieur de la colonie au cours de la première décennie du XIXe siècle dont à New York. Il revient à Montréal en 1811. Il épouse en premières noces le 15 septembre 1796 à Montréal Cécile Robert, fille d’Antoine Robert et de Louise Becquemont, et veuve de Normand MacLeod. Il convole en secondes noces Sarah Ann Morris le 5 mai 1823. Il décède à Montréal en octobre de la même année. Marc Antoine Louis Lévesque est né le 11 février 1782 à Québec. Il est le fils de François Lévesque et de Catherine Trottier Desaulniers Beaubien. Il fait ses études en droit. Il devient avocat puis protonotaire, juge-avocat et greffier de la Cour du banc du Roi. Il épouse le 16 mai 1814 à Montréal Charlotte Mélanie Panet, fille du juge Pierre Louis Panet de et Marie Anne Serré. En 1825, il est frappé par une paralysie et à la suggestion de son médecin, il quitte la ville pour résider à la campagne. Il s’établit avec sa famille à Berthier, puis sur la seigneurie d’Ailleboust, dont son épouse est en partie héritière. La municipalité de Sainte-Mélanie, qui se trouve sur ce territoire, est d’ailleurs nommée en l’honneur de Charlotte Mélanie Panet. Le couple Panet-Lévesque a eu 6 enfants : Pierre Louis, Charles François, Guillaume Louis, Louis Gabriel et Pierre Thomas. Marc Antoine Louis Lévesque décède le 8 mai 1833 et son épouse le 16 septembre 1872. Charles François Lévesque est né le 20 octobre 1817 à Montréal. Il est le fils de Marc Antoine Louis Lévesque et de Charlotte Mélanie Panet. Alors qu’il étudie le droit, il sympathise avec la cause des Patriotes. Sentant la situation se détériorer, il quitte toutefois la colonie vers les États-Unis en 1837. Il revient à Montréal et est reçu au Barreau en 1840. Il s’installe à Berthier et épouse en 1843 Julie Morrison, fille de William Morrison et Julie Roussin. Celle-ci décède en donnant naissance à leur premier enfant, Jessé Béatrice. Charles François Lévesque retourne vivre auprès de sa mère à Sainte-Mélanie. Il meurt le 3 novembre 1859 à la suite d’un accident de chasse. Fils de Marc Antoine Louis Lévesque et de Charlotte Mélanie Panet, Louis Guillaume Lévesque est né le 31 août 1819 à Montréal. En 1830, il étudie avec son frère François au petit séminaire de Montréal. Il poursuit ses études en droit dès 1835 auprès d’Édouard Étienne Rodier puis de Hippolyte Guy et il est nommé commis aux écritures au Bureau du shérif de Montréal en 1837. Il adhère à l’Association des frères-chasseurs puis au groupe des Patriotes de Napierville. Il participe activement aux Rébellions de 1837 et 1838. Arrêté et condamné à mort en janvier 1839, sa peine est commuée en exil grâce à l’influence de la famille Panet. Il réside en France de 1839 à 1843 d’abord chez des parents de son père, les Lévesque-Besselière et les Lévesque-Lemaitre. Il se rend ensuite à Paris où il prend le nom de Guillaume d’Ailleboust de Ramezay. Il travaille pendant trois ans comme traducteur au ministère des Affaires étrangères, il étudie la médecine, l’anatomie et le droit. Il est membre de l’Institut d’Afrique et de la Société de géographie de France. Gracié, il revient au Canada en 1843 et est admis au Barreau l’année suivante. Il n’exerce pas le droit et opte plutôt pour un poste de traducteur français à l’Assemblée législative. Il devient le chef de ce service, poste qu’il occupe jusqu’à son décès. Intellectuel, il est membre fondateur de la Société des amis en 1844 et en occupe la présidence en 1847-1848. Il est l’auteur d’essais, de conférences, de poèmes et de nouvelles dont «Vœux accomplis» et «La Croix du Grand Calumet». Guillaume Lévesque décède à 36 ans, le 5 janvier 1856, à Québec

Custodial history

Le fonds a été acquis de Madame Marie Gouin en avril 2013

Scope and content

Le fonds comprend 60 lettres rédigées au Québec, aux États-Unis et en France entre le 8 février 1798 et le 30 décembre 1883 par des membres de la famille Lévesque. Les principaux correspondants sont le patriote Louis Guillaume Lévesque pour plus de la moitié des lettres, sa mère Mélanie Panet Lévesque, son père Louis Lévesque et son oncle François Lévesque. On retrouve également une lettre de Louis Napoléon Dupuis, l’un des fondateurs de la maison Dupuis et Frères. Les lettres portent sur des sujets variés dont les affaires publiques, la vie de Guillaume Lévesque en prison et en exil en France et les préoccupations de la famille à la suite d’un décès ou de maladies. Le fonds comprend en outre un ordre du jour de la Deuxième assemblée générale de la Société de géographie tenue en 1841, une lettre offrant l’adhésion à la 8e session du Congrès scientifique de France datée du 22 février 1840, une copie certifiée d’un contrat de mariage datée de 1842, un dessin au fusain de Louis Lévesque réalisé par Norbert Faribault et une photographie d’un portrait de François Lévesque réalisée par Laprés & Lavergne

Notes area

Physical condition

Immediate source of acquisition

Arrangement

Language of material

Script of material

Location of originals

Availability of other formats

Restrictions on access

Terms governing use, reproduction, and publication

Finding aids

Associated materials

Related materials

Accruals

Alternative identifier(s)

Standard number area

Standard number

Access points

Subject access points

Place access points

Name access points

Genre access points

Control area

Description record identifier

06M-P904

Institution identifier

Rules or conventions

Status

Level of detail

Dates of creation, revision and deletion

2015-03-30

Language of description

  • French

Script of description

Sources

Accession area