Fonds P120 - Fonds Fédération nationale Saint-Jean-Baptiste

Title and statement of responsibility area

Title proper

Fonds Fédération nationale Saint-Jean-Baptiste

General material designation

Parallel title

Other title information

Title statements of responsibility

Title notes

Level of description

Fonds

Reference code

CA QUEBEC P120

Edition area

Edition statement

Edition statement of responsibility

Class of material specific details area

Statement of scale (cartographic)

Statement of projection (cartographic)

Statement of coordinates (cartographic)

Statement of scale (architectural)

Issuing jurisdiction and denomination (philatelic)

Dates of creation area

Date(s)

  • 1903-1977 (Creation)

Physical description area

Physical description

11,27 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s) 1 carte(s) 126 photographie(s) 19 autre(s) document(s) 15 dessin(s) d'architecture

Publisher's series area

Title proper of publisher's series

Parallel titles of publisher's series

Other title information of publisher's series

Statement of responsibility relating to publisher's series

Numbering within publisher's series

Note on publisher's series

Archival description area

Name of creator

Administrative history

Au début du 20e siècle, les problèmes sociaux grandissant amènent un mouvement de réforme. À Montréal, nous assistons à la formation d'organismes sociaux et charitables; certains sont dirigés par des femmes tel le Montreal Local Council of Women. De plus, au sein de l'Association Saint-Jean-Baptiste, se crée en 1902 un comité féminin appelé: Section des Dames patronesses. Leur mission première consiste à organiser l'enseignement ménager à Montréal en créant les écoles ménagères. Afin de donner une plus grande portée à l'action des Canadiennes françaises, des dames patronesses de l'Association Saint-Jean-Baptiste; Marie Gérin-Lajoie et Caroline Béïque fondent, en 1907, la Fédération nationale Saint-Jean-Baptiste. Selon ses statuts, la Fédération a pour objectif de grouper les Canadiennes françaises catholiques en vue d'unifier leurs actions dans la famille et dans la société. Le mouvement peut entreprendre toute oeuvre d'utilité publique dans le domaine de la charité, de l'éducation, de la vie économique et sociale. Sa devise est «Vers la justice par la charité». Pour répondre à ses objectifs, la Fédération fonde des associations professionnelles féminines et des fédérations paroissiales. D'autres institutions viennent s'affilier à elles: l'Hôpital Sainte-Justine, l'Assistance maternelle, l'Hôpital Notre-Dame, l'Institut des sourdes-muettes et les Cercles des fermières. La Fédération s'associe à l'Union internationale des ligues féminines catholiques. Parmi les luttes sociales menées par la Fédération se trouve celle de la lutte contre la mortalité infantile. Afin de résoudre ce fléau imputable à la pauvreté, l'organisme inaugure, en 1914, les Gouttes de lait, qui s'installent dans les fédérations paroissiales. Cela permet, par le biais des dispensaires des Gouttes de lait, d'enquêter et d'informer la mère indigente. Par la suite, conjointement avec la municipalité, la Fédération réussit à réduire le taux de mortalité infantile. La lutte contre l'alcoolisme et les effets néfastes de la guerre relèvent également de ses préoccupations. Les principales associations professionnelles de la Fédération sont: l'Association professionnelle des employées de magasin (1906), l'Association professionnelle des employées de bureau (1907), l'Association professionnelle des employées de manufactures (1907) devenue la Société des ouvrières catholiques (1932), l'Association des femmes d'affaires et l'Association des aides-maternelles. Ces associations réunissent les employées de divers secteurs économiques, dans le but d'améliorer leurs conditions de travail et de défendre leurs intérêts. Les changements apportés portent sur l'utilisation des sièges par les vendeuses, les bénéfices de la caisse de secours de maladie, la réduction des heures de travail, etc. De plus, la Fédération gère un important bureau de placement dont les services sont offerts gratuitement aux membres des associations professionnelles et aux employeurs. L'éducation professionnelle révèle un aspect primordial de l'oeuvre de la Fédération. La co-fondatrice et présidente (1913-1933), Marie Gérin-Lajoie, figure pionnière chez les Canadiennes françaises, a réclamé le droit de vote des femmes, la révision du code civil concernant le statut de la femme mariée et l'accès des femmes à l'instruction supérieure et universitaire. Madame Alfred Thibaudeau, également présidente (1933-1954), reçoit un doctorat ès Sciences sociales de l'Université de Montréal pour son implication sociale. Un des moyens utilisé, par la Fédération, pour unir et informer les Canadiennes françaises catholiques repose sur la publication mensuelle "La bonne parole", fondée en 1913

Custodial history

Ce fonds, entré en 1978, a été officiellement acquis de la Fédération nationale Saint-Jean-Baptiste en août 1985

Scope and content

Ce fonds reflète les principales activités de cet organisme qui a contribué à l'amélioration du statut de la femme. Nous y retrouvons, entre autres, des documents sur les luttes sociales menées par la Fédération (mortalité infantile, alcoolisme, défense des droits de la femme, éducation professionnelle) et sur les associations professionnelles de défense des droits des femmes sur le marché du travail : l'Association professionnelle des employées de magasin, l'Association professionnelle des employées de manufactures, l'Association des femmes d'affaires et l'Association des aides-maternelles. Parmi les personnalités représentées, mentionnons, entre autres, le pape Pie XI, le cardinal Léger, monseigneur Arsène-Louis Eugène Turquetil, Monseigneur Villeneuve, Marie Gérin-Lajoie, Adhémar Raynault, Irénée Lussier, Lionel Groulx et Jean Drapeau. Le fonds comprend aussi des cartes de Montréal, du Québec et du Canada, des plans des sièges au Monument national, de la pouponnière du Parc Lafontaine et de la nef de la basilique Notre-Dame ainsi qu'un atlas du Canada. Le plan de classification comporte les séries suivantes : documents constitutifs, correspondance générale, procès-verbaux, rapports d'activités, bureau de direction, secrétariat, finances, oeuvres de charité, oeuvres économiques, oeuvres éducatives, implications politiques, épreuves noir et blanc, tirages d'imprimerie, certificat, gravure, plaques d'imprimerie, blason, cartes, plans

Notes area

Physical condition

Immediate source of acquisition

Arrangement

Language of material

Script of material

Location of originals

Availability of other formats

Restrictions on access

Terms governing use, reproduction, and publication

Finding aids

Répertoire des documents textuels du Fonds Fédération nationale Saint-Jean-Baptiste

Inventaire des documents iconographiques du Fonds Fédération nationale Saint-Jean-Baptiste

Associated materials

Related materials

Accruals

Alternative identifier(s)

Standard number area

Standard number

Access points

Genre access points

Control area

Description record identifier

06M-P120

Institution identifier

Rules or conventions

Status

Level of detail

Dates of creation, revision and deletion

2015-03-30

Language of description

  • French

Script of description

Sources

Accession area