Fonds MSS465 - Fonds Paul Buissonneau (en cours de traitement)

Title and statement of responsibility area

Title proper

Fonds Paul Buissonneau (en cours de traitement)

General material designation

Parallel title

Other title information

Title statements of responsibility

Title notes

Level of description

Fonds

Reference code

CA QUEBEC MSS465

Edition area

Edition statement

Edition statement of responsibility

Class of material specific details area

Statement of scale (cartographic)

Statement of projection (cartographic)

Statement of coordinates (cartographic)

Statement of scale (architectural)

Issuing jurisdiction and denomination (philatelic)

Dates of creation area

Date(s)

  • 1947-1999 (Creation)

Physical description area

Physical description

4,11 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)

Publisher's series area

Title proper of publisher's series

Parallel titles of publisher's series

Other title information of publisher's series

Statement of responsibility relating to publisher's series

Numbering within publisher's series

Note on publisher's series

Archival description area

Name of creator

Biographical history

Françoise Loranger naît le 18 juin 1913 à Saint-Hilaire. Issue d'un milieu bourgeois, elle hérite d'une soif pour la culture et d'une liberté d’esprit qui guideront toute son œuvre. Elle fera des études en lettres et en sciences dans plusieurs institutions. Elle épouse d’abord, l’avocat Paul Simard, puis en deuxième noces, l’architecte Jean Michaud, avec qui elle réside à Saint-Marc-sur-Richelieu pendant une vingtaine d'années. Romancière et dramaturge, elle publie, à partir de l’âge de 17 ans, des nouvelles dans diverses revues québécoises, dont la "Revue populaire", le "Bulletin des agriculteurs", la "Revue moderne", le "Quartier latin". Avec Robert Choquette et Paul L'Anglais, elle écrit en 1939 ses premiers textes pour la radio. Son roman "Mathieu" paraît en 1949 et devient un classique de la littérature québécoise. Puis, à partir des années 1950, elle se tourne vers la télévision et la scène. Elle est l’auteure de plusieurs téléthéâtres, téléromans et adaptations de textes russes. D’abord diffusé à la radio, son texte "Sous le signe du Lion" connaît aussi du succès à la télévision et fera l’objet d’une publication en 1993 aux éditions Leméac. Au théâtre, le Rideau Vert présente en 1965 sa première pièce "Une maison... un jour", qui sera présentée en tournée en France et en URSS. En 1968, elle abandonne le théâtre psychologique traditionnel pour s’inspirer des successeurs d’Antonin Artaud. Le public est invité à monter sur scène dans sa pièce "Double jeu". Ses pièces politiques et contestataires "Le chemin du Roy" et "Médium saignant" provoquent la controverse. Sa pièce "Encore cinq minutes" lui vaut le prix du Gouverneur général du Canada en 1968. Elle s’aventure aussi dans l’écriture cinématographique mais les scénarios demeurent inédits. Après les années 1970, elle poursuit une quête spirituelle et ne participe plus qu’à quelques projets d’écriture. Elle décède le 6 avril 1995 à Montréal. SOURCES "Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord" / Réginald Martel... [et al.]. - Montréal : Fides, 1989". "The Literary Encyclopedia" : http://www.litencyc.com/php/speople.php?rec=true&UID=5233 "L’île, l’infocentre littéraire des écrivains québécois" : http://www.litterature.org/recherche/ecrivains/loranger-francoise-308/ Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe : http://www.archivessh.qc.ca/culture/litterature/francoise_loranger.html Centre des auteurs dramatiques : http://www.cead.qc.ca/repw3/lorangerfrancoise.htm

Name of creator

Biographical history

Name of creator

Biographical history

Gilles Vigneault naît à Natashquan le 27 octobre 1928. Il fait ses études classiques au séminaire de Rimouski où il obtient son baccalauréat en 1950 et entre à l'Université Laval où il complète une licence ès lettres (1953). Avec des amis, il fonde alors la revue de poésie Emourie" et participe comme comédien et metteur en scène aux productions de la troupe Les Treize. Nommé professeur à l'Institut de technologie de Québec en 1957, il récite ses premiers vers au café l'Arlequin, participe à des émissions de télévision et, en 1959, fonde les Éditions de l'Arc où il publie ses poèmes. Quand, en 1960, s'ouvre à Québec la Boîte à chansons, il y présente ses monologues et ses premières chansons. Il enregistre son premier disque en 1962 et donne ses premiers spectacles sur la scène de la Comédie canadienne. Il mérite son premier disque d'or en 1962 et voit, en 1964, sa chanson "Mon pays" couronnée aux festivals de Sopot et d'Ostende. En 1966, il reçoit le prix Calixa-Lavallée pour son oeuvre musicale et fait ses débuts à Paris sur la scène de Bobino. Menant parallèlement ses carrières de chansonnier et d'écrivain, il obtient le prix du Gouverneur général en 1966 et, en 1970, le Grand prix de l'Académie Charles-Cros. Source: "Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec". - Montréal : Fides, 1982"

Name of creator

Biographical history

Name of creator

Biographical history

Name of creator

Biographical history

Eugène-Armand Cloutier naît à Sherbrooke le 13 novembre 1921. Après ses études classiques au collège Saint-Charles-Garnier à Québec où il obtient son baccalauréat en 1943, il part pour Paris et suit quelques cours à la Sorbonne. Il entre alors comme journaliste au Soleil" et à "L'Evénement-journal", puis devient chef des nouvelles à CHRC (1945-1947) et à Radio-Canada (1947). À partir de 1950, Eugène Cloutier se consacre à l'écriture jusqu'en 1973, date où il réintègre Radio-Canada comme responsable des programmes au Service international. Auteur de nombreux textes pour la radio et la télévision, il a aussi effectué une longue tournée à travers le monde qu'il a décrite dans ses ouvrages. Il meurt à Montréal le 1er octobre 1975. Source : "Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec". - Montréal : Fides, 1980"

Name of creator

Biographical history

Name of creator

Biographical history

Paul Buissonneau naît en France en 1926. Adolescent, il travaille dans un atelier de carrosserie à Paris. Il suit des cours de théâtre chez Chancerel et, durant la guerre, présente des spectacles de clown devant des orphelins. De 1946 à 1951, il chante avec les Compagnons de la chanson et Édith Piaf, vient à Montréal avec eux, puis s'y installe. En 1952, alors qu'il est vendeur au magasin de musique Ed. Archambault, Claude Robillard, directeur du Service des parcs de la ville de Montréal, lui offre de mettre sur pied le théâtre ambulant pour enfants La Roulotte. C'est alors que se réalise le rêve de sa vie et que démarre, simultanément, une carrière de comédien, de metteur en scène et d'auteur dramatique: adaptation de Pierre et le loup" de Prokofiev pour La Roulotte (1953), fondation de la troupe du Théâtre de quat'sous avec la présentation de la pièce "Orion le tueur" de J.-P. Grenier et M. Fombeure au Festival d'art dramatique régional (1956), création du personnage pour enfants Picolo, à la télévision de Radio-Canada et sur disques (1957-1996), création d'une Passion originale "Le Manteau de Galilée" (1960). Avec Claude Léveillée, Yvon Deschamps et Jean-Louis Millette, il acquiert une ancienne synagogue pour y loger sa troupe de théâtre et y présente, pour l'inauguration, "La Florentine" de Jean Canole (1965); il assure la direction artistique du Théâtre jusqu'en 1984. On lui doit également des mises en scène pour différentes compagnies théâtrales, le cinéma, la télévision de Radio-Canada (en particulier des opéras), des événements et des spectacles dont "L'Osstidsho" (1968) et "La Terre est une pizza", de Gilles Carles, au Festival d'Avignon (1989). Comme comédien, il suit des cours à l'Université du Théâtre des nations et effectue un stage de mime chez Étienne Decroux (Paris, 1962), joue au théâtre, à la radio et au cinéma. Comme auteur, il crée et adapte des textes dramatiques, écrit des chansons enfantines et publie "Les Comptes de ma mémoire" (1991). Il obtient différents prix et distinctions dont le Trophée Calvert du Festival d'art dramatique (1957) pour la pièce "La Tour Eiffel qui tue", l'Emmy Award de la meilleure production (1965) pour l'opéra télévisé "Le Barbier de Séville", le Prix Victor Morin de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (1976), la Médaille d'argent, catégorie jeux éducatifs, du 2e Salon international des inventions et techniques nouvelles de Genève pour "Jeu Picolo", le Prix du Gouverneur général pour les arts de la scène (1998)"

Custodial history

Les documents ont été acquis de Paul Buisonneau en 2000, en 2009 et en 2014

Scope and content

Le fonds reflète les activités de Paul Buissonneau en tant qu'auteur dramatique, metteur en scène et comédien. Il comprend des oeuvres de Paul Buissonneau, des adaptations (textes de différents auteurs, dont Eugène Cloutier, Carlo Gozzi, Alain Jacques, Claude Levac, Françoise Loranger, Antonine Maillet, Marcel Sabourin et Gilles Vigneault); des documents relatifs à des productions présentées sur scène (entre autres par la Roulotte et le Théâtre de quat'sous), à la télévision et au cinéma; des documents personnels; de la correspondance; des oeuvres d'autres auteurs dont des textes sur Paul Buissonneau; des imprimés (surtout des coupures de presse); des documents iconographiques (nombreuses photographies, dessins, etc.) dont des maquettes de costumes de Francois Barbeau); des dessins d'architecture (plans de scène, etc.); des documents sonores (théâtre radiophonique, entrevues, chansons et musique de scène, etc.)

Notes area

Physical condition

Immediate source of acquisition

Arrangement

Language of material

Script of material

Location of originals

Availability of other formats

Restrictions on access

Terms governing use, reproduction, and publication

Finding aids

Liste sommaire du fonds Paul Buisonneau

Associated materials

Related materials

Accruals

Alternative identifier(s)

Standard number area

Standard number

Access points

Place access points

Genre access points

Control area

Description record identifier

06M-MSS465

Institution identifier

Rules or conventions

Status

Level of detail

Dates of creation, revision and deletion

2015-03-30

Language of description

  • French

Script of description

Sources

Accession area