Series S6 - Gestion des forêts

Title and statement of responsibility area

Title proper

Gestion des forêts

General material designation

Parallel title

Other title information

Title statements of responsibility

Title notes

Level of description

Series

Reference code

CA QUEBEC P710-S6

Edition area

Edition statement

Edition statement of responsibility

Class of material specific details area

Statement of scale (cartographic)

Statement of projection (cartographic)

Statement of coordinates (cartographic)

Statement of scale (architectural)

Issuing jurisdiction and denomination (philatelic)

Dates of creation area

Date(s)

  • 1971-2001 (Creation)

Physical description area

Physical description

2,4 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)

Publisher's series area

Title proper of publisher's series

Parallel titles of publisher's series

Other title information of publisher's series

Statement of responsibility relating to publisher's series

Numbering within publisher's series

Note on publisher's series

Archival description area

Name of creator

Biographical history

Jacques Léonard est né à Saint-Jovite, le 2 décembre 1936. Il est le fils d'Odilon Léonard, cultivateur, et de Simone Desjardins. Il a fréquenté plusieurs institutions d'enseignement dont celle de Saint-Jovite de même que le séminaire Saint-Joseph de Mont-Laurier, la Faculté d'administration et de commerce de l'Université Laval (1959 à 1962), et l'École pratique des hautes études à Paris (1964 à 1966). Titulaire d'un diplôme de comptable agréé et d'une maîtrise en sciences commerciales de l'Université Laval, il agit à titre de vérificateur à la firme comptable Clarkson, Gordon and Company de Montréal (1962 à 1964). Il devient professeur à l'École des hautes études commerciales (HEC) de Montréal (1966 et 1967) et à l'université du Rwanda (1967 et 1968). Il occupe, à l'Université de Montréal (1968 à 1976), les postes de directeur-adjoint du Service des budgets, d'adjoint au vice-recteur à la recherche et vice-doyen à l'Éducation permanente. Dans une autre sphère d'activité, il travaille à titre de conseiller technique de la Coopération d'exploitation des Hautes-Laurentides tout en étant propriétaire d'une ferme à Saint-Jovite. Président du Parti québécois dans le comté de Labelle de 1970 à 1972, il en devient également le contrôleur national. Candidat défait du Parti québécois dans le comté de Labelle en 1970 puis dans Laurentides-Labelle en 1973, il y est finalement élu en 1976 et réélu en 1981. Assermenté à titre de membre du Conseil exécutif, le 26 novembre 1976, il est ministre d'État à l'Aménagement dans le cabinet Lévesque (2 février 1977 au 6 novembre 1980). Ministre des Affaires municipales (6 novembre 1980 au 5 mars 1984), il se dévoue par la suite au ministère des Transports (5 mars au 22 novembre 1984) jusqu'à sa démission du cabinet. Enfin, il siège à titre de député indépendant (27 novembre 1984 au 23 mai 1985). Par la suite, il devient doyen de la Faculté d'éducation permanente de l'Université de Montréal (1985 à 1989). Il est également membre du conseil d'administration et du bureau de direction de la Financière Entraide, Coopérants. Élu de nouveau député du Parti québécois dans Labelle le 25 novembre 1989, il est réélu le 12 septembre 1994. Il devient ministre des Transports (26 septembre 1994 au 3 novembre 1995), vice-président du Conseil du trésor (26 septembre 1994 au 3 novembre 1995), ministre délégué à l'Administration et à la Fonction publique, président du Conseil du trésor et membre du Comité des priorités (3 novembre 1995 au 15 décembre 1998). Il est réélu député de Labelle le 30 novembre 1998. À compter du 15 décembre 1998, il est nommé ministre d'État et ministre délégué à l'Administration et à la Fonction publique, président du Conseil du trésor, membre du Comité des priorités, membre du Comité ministériel des affaires régionales et territoriales, ministre responsable de la région des Laurentides. Le 21 avril 1999, il devient membre du Comité ministériel de la région de Montréal et, enfin, membre de la Commission spéciale sur le nouveau cadre de gestion pour la Fonction publique (17 juin au 20 octobre 1999). Sources : "Dictionnaire des parlementaires du Québec 1792-1992", P.U.L., Sainte-Foy, 1993, p. 465. Site Internet du gouvernement du Québec

Custodial history

Scope and content

Cette série donne un aperçu des activités du domaine forestier dans le comté de Labelle. Le bureau de comté et différents organismes, entrepreneurs et entreprises collaboraient au développement des entreprises dans ce champ d'activités. Nous y trouvons, entre autres, des dossiers concernant les sujets suivants : le développement régional; le parc de la Vérendrye; le plan d'aménagement forestier; la cour à bois de la Rouge; la pisciculture; les chemins de colonisation; les scieries du comté de Labelle; les zones d'exploitation contrôlée (ZEC) du comté de Labelle; l'acériculture; l'usine de transformation des résineux de Ferme-Neuve. À ceux-ci s'ajoutent des dossiers d'organismes voués à la mise en valeur de la forêt comme le Comité d'économie et forêt de la MRC Antoine-Labelle, le Comité de stratégie des ouvriers sylvicoles, le Syndicat des producteurs de bois, la Coopérative forestière des Hautes Laurentides et l'Agence régionale de mise en valeur des forêts privées des Laurentides

Notes area

Physical condition

Immediate source of acquisition

Arrangement

Language of material

Script of material

Location of originals

Availability of other formats

Restrictions on access

Terms governing use, reproduction, and publication

Finding aids

Associated materials

Related materials

Accruals

Alternative identifier(s)

Standard number area

Standard number

Access points

Genre access points

Control area

Description record identifier

Institution identifier

Rules or conventions

Status

Level of detail

Dates of creation, revision and deletion

Language of description

Script of description

Sources

Accession area