Gouin, Lomer, sir, 1861-1929

Identity area

Type of entity

Person

Authorized form of name

Gouin, Lomer, sir, 1861-1929

Parallel form(s) of name

Standardized form(s) of name according to other rules

Other form(s) of name

Identifiers for corporate bodies

Description area

Dates of existence

History

Lomer Gouin naît à Grondines le 19 mars 1861. Il est le fils de Joseph-Nérée Gouin et de Séraphine Fugère. Le 24 mai 1888, il épouse Élisa Mercier, fille d’Honoré Mercier. Ils ont deux enfants, Léon Mercier-Gouin (sénateur de 1940 à 1976) et Paul Gouin. Il épouse, en deuxièmes noces, Alice Amos, le 19 septembre 1911. Il décède en fonction à Québec le 28 mars 1929. Il étudie aux collèges de Sorel et de Lévis et à l’Université Laval à Montréal. Il est admis au barreau de la province de Québec le 2 avril 1884 et créé conseil en loi de la reine le 9 juin 1899. Il reçoit des doctorats honoris causa en lettres et en droit. Il exerce la profession d’avocat avec, entre autres, son beau-père Honoré Mercier et Rodophe Lemieux, député à la Chambre des communes de 1896 à 1930, puis sénateur de 1930 à 1937. Il représente plusieurs compagnies ferroviaires et devient bâtonnier général du barreau de la province de Québec en 1910 et 1911. Il est directeur ou administrateur de nombreuses compagnies et établissements et est directeur politique du journal La Presse d’août à décembre 1920. Candidat libéral défait dans Richelieu aux élections fédérales de 1891, il est élu député libéral dans la circonscription de Montréal en 1897. En 1900, il devient commissaire des Travaux publics. En 1901, il obtient le poste de ministre de la Colonisation et des travaux publics qu’il occupe jusqu’en 1905. C’est le 23 mars de la même année qu’il succède à Parent à titre de premier ministre du Québec. Parallèlement, il occupe les fonctions de procureur général (1905-1919) et de ministre de la Colonisation, des Mines et des Pêcheries (1907). Il démissionne de son poste de premier ministre le l8 juillet 1920, mais continue à évoluer dans le milieu politique en devenant, entre autres, ministre de la Justice dans le cabinet King du 29 décembre 1921 au 3 janvier 1924. Le 10 janvier 1929, il est nommé lieutenant-gouverneur de la province de Québec, poste qu’il occupe jusqu’à son décès

Places

Legal status

Functions, occupations and activities

Mandates/sources of authority

Internal structures/genealogy

General context

Relationships area

Access points area

Occupations

Control area

Authority record identifier

Institution identifier

Rules and/or conventions used

Status

Level of detail

Dates of creation, revision and deletion

Language(s)

Script(s)

Sources

Maintenance notes

  • Clipboard

  • Export

  • EAC