Showing 74 results

Archival description
Only top-level descriptions Cinémathèque québécoise
Print preview View:

Fonds Paul Almond

  • CA QUEBEC 1999.0193.FD
  • Fonds
  • 1967 - 1974

Le fonds est constitué de coupures de presse, de photographies et de périodiques sur l'actrice québécoise Geneviève Bujold, l'épouse de Paul Almond qui joue dans ses films: "Journey" (1972) et "The Act of the Heart" (1970), ainsi que dans ceux de d'autres réalisateurs : "Trojan Women" (Michael Cacayannis, 1971), "La guerre est finie" (Alain Resnais, 1966) et "Entre la mer et l'eau douce" (Michel Brault, 1967). Le fonds contient aussi des artefacts qui lui ont appartenu.

Cinémathèque québécoise

Fonds Marc-André Berthiaume

  • CA QUEBEC 1999.0201.FD
  • Fonds
  • 1986 - 1987

Le fonds est constitué de documents concernant le documentaire "Forcier : « en attendant »". Il contient le scénario, plusieurs interviews et un t-shirt du film.

Cinémathèque québécoise

Fonds Roger Blais

  • CA QUEBEC 1999.0203.FD
  • Fonds
  • 1956 - 1973

Le fonds est constitué de documents divers. On retrouve notamment du matériel de recherche qui a servi à la préparation du film "Grierson", comme la retranscription des entrevus, de la correspondace, des albums de photos, etc., ainsi que de la documentation sur l'histoire de l'ONF.

Cinémathèque québécoise

Fonds Roger Cantin

  • CA QUEBEC 1999.0206.FD
  • Fonds
  • 1972 - 2001

Le fonds est constitué de plusieurs documents professionnels qui témoignent des diverses activités du donateur. D'abord, quelques versions de scénarios qui touchent ses projets et ses longs métrages, ainsi que plusieurs documents de production (rapports, horaires, feuilles de services, etc.) qui leur sont rattachés. Nous retrouvons aussi quelques rapports de continuité, des découpages techniques et des dessins. Par ailleurs, le fonds comprend des photographies de certains de ses courts métrages : "Le guerillero urbain" (1972), "Le terroriste" (1973), "L'autobus" (1973), "Les aventures dans les jungles du Québec" (1975), "Le pique-nique" (1976), "Les enfants d'abord" (1978), "Pixilation" (1978), "Pêcheur d'eau douce" (1982) et "L'objet" (1984). De plus, il contient plusieurs photos polaroïds de continuité des films "Le grand zèle" et "Matusalem", sans oublier quelques accessoires (tête et queue d'un dinosaure), certains éléments de décoration (roche et arbre) ainsi qu'un dossier de presse du long métrage "Simon-les-nuages". Ce fonds nous permet donc de connaître quelques-unes des grandes œuvres cinématographiques de Roger Cantin.

Cinémathèque québécoise

Fonds Convergence

  • CA QUEBEC 1999.0215.FD
  • Fonds
  • 1984 - 1988

Le fonds est constitué de dossiers et de documents divers, notamment des lettres, des éléments comptables et des rapports.

Cinémathèque québécoise

Fonds Guy L. et Nancy Coté

  • CA QUEBEC 1999.0216.FD
  • Fonds
  • 1975 - 1991

Ce fonds offre une vue d'ensemble de la carrière de Guy L. Coté. On y retrouve entre autres des documents sur les films qu'il a réalisés et produits, ainsi que sur différents projets de films non réalisés. Nous y retrouvons des scénarios, des transcriptions, des notes de production et des diplômes reflétants des prix et honneurs reçus par M. Coté au cours de sa carrière. Il y a également de la correspondance professionnelle et quelques photographies, notamment en noir et blanc sur "Winter in Canada", une partition musicale du film "Railroaders" (1958). Le fonds nous renseigne également sur la collaboration qu'a pu apporter Guy L. Coté, surtout à la scénarisation et à la traduction de films étrangers, et parfois canadiens. Cependant, la série la plus imposante, celle qui concerne ses activités professionnelles, demeure la plus intéressante car elle relate les événements majeurs de la carrière du créateur du fonds. Pensons au rôle qu'il a joué dans la fondation de la corporation privée sans but lucratif Connaissance du cinéma, ancêtre de la Cinémathèque québécoise. Pensons aussi à son implication dans la Fédération internationale des archives du film, à son rôle dans la programmation du Festival international du film de Montréal, et surtout à son énorme contribution pour la Rétrospective mondiale du cinéma d'animation, dans le cadre de l'Exposition universelle de 1967 à Montréal. Évidemment, on ne peut passer sous silence son travail effectué à l'Office national du film du Canada et à la Fédération canadienne des ciné-clubs, puis au sein de l'ASIFA, de l'Office des communications sociales, de l'Association professionnelle des cinéastes, du Conseil d'orientation économique du Québec, de la Fédération professionnelle des réalisateurs et réalisatrices de télévision et de cinéma et du Conseil québécois pour la diffusion du cinéma. En ce qui concerne cette série, la correspondance et les procès-verbaux y occupent une grande place. Enfin, le fonds présente aussi des informations sur les intérêts personnels, qu'ils soient ou non cinématographiques, de Guy L. Coté. Le fonds comprend enfin des éléments collectionnés par Guy L. Coté ou ayant appartenu au grand-père de Nancy Coté : une lanterne magique, des transparents pour lanternes magiques (articulées ou mues par tirettes), des diapositives sur verre montrant des photographies de divers paysages européens, une visionneuse à plaques sur verre dépoli, des stéréogrammes de scènes européennes, des plaques de verre montrant des dessins d'histoires pour enfants (de Benjamin Rabier et d'un artiste non-identifié), des encres sur papier à décalque et des crayons sur papier (planches montrant des ébauches de "Gertie the Dinosaur", 1909), des esquisses pour le film "The Sinking of the Lusitania" (1918), un carnet de notes, des dessins et des photographies du pionnier du cinéma d'animation Winsor McCay, ainsi qu'une caricature de Colin Low par Jean-Paul Ladouceur (1950). Nancy Coté a aussi donné des films réalisés par son mari ou lui ayant appartenu.

Cinémathèque québécoise

Fonds Michèle Cournoyer

  • CA QUEBEC 1999.0217.FD
  • Fonds
  • 1969 - 1992

Le fonds est constitué de documents divers. Les documents témoignent des deux orientations professionnelles de Michèle Cournoyer, soit son activité en arts visuels et son travail de cinéaste. Il s'agit dans la majorité des cas de dessins originaux formant les scénarimages (story board). S'y ajoutent les portraits de deux cinéastes (Jacques Drouin et Hubert-Yves Rose) ainsi qu'un projet d'affiche pour "Sonatine", le livre d'art de "Spaghettata" et treize grands dessins préliminaires du film "Dolorosa", excellent exemple de l'utilisation de la rotoscopie comme technique intermédiaire pour l'analyse du mouvement en animation. Les documents relatifs à son travail de cinéaste concernent les films qu'elle a réalisé de façon indépendante de 1970 à 1988, ainsi que des films jamais réalisés ou en projet.

Cinémathèque québécoise

Fonds Roger Frappier

  • CA QUEBEC 1999.0228.FD
  • Fonds
  • 1940 - 1996, surtout 1970 - 1996

Le fonds regroupe des centaines de scénarios et projets de film auxquels Roger Frappier a collaboré. Il contient également plusieurs scénarios non réalisés, ce qui permet d'obtenir une meilleure idée de l'ensemble des scénarios proposés à un producteur comme Roger Frappier, ou encore de retrouver des versions premières de projets qui ne se réaliseront que plus tard ou par d'autres producteurs. Les documents se rapportant à des productions comme "Ding et Dong, le film", "Jésus de Montréal" ou "Love & Human Remains" fournissent un matériau utile pour la recherche sur la plupart des aspects de la production de ces longs métrages. Certains contiennent des éléments d'un grand intérêt pour des expositions illustrant diverses méthodes de travail du cinéaste et des artisans de ces productions et permettent d'en étudier de multiples aspects reliés à la conception des décors et la confection des accessoires et des costumes. Concernant le film "Ding et Dong", notons que le fonds possède tous les costumes utilisés dans cette production, ce qui constitue une source d'information unique. Le fonds comprend aussi un bon nombre de photographies et de documents divers dont de la correspondance, des cahiers de productions, des rapports, des horaires de tournage et des maquettes. Ces documents contiennent des informations essentielles à l'étude des films produits par Max Film.

Cinémathèque québécoise

Fonds Bernard Gosselin

  • CA QUEBEC 1999.0233.FD
  • Fonds
  • 1950 - 1994

Ce fonds offre une vue d'ensemble de la carrière de Bernard Gosselin. On y retrouve des documents sur les films qu'il a réalisés et auxquels il a participé en tant que co-réalisateur ou technicien. Le fonds renseigne également sur les différents projets de films non réalisés. Il rend compte des activités professionnelles entretenues par M. Gosselin avec divers organismes et festivals reliés au cinéma. Le fonds fournit en outre des informations sur la vie personnelle du cinéaste. Il contient des scénarios, des transcriptions, des notes de production, des coupures de presse, plusieurs rapports de recherche. Le fonds englobe également de la correspondance professionnelle, de nombreuses photographies, notamment de "La Veillée des veillées" (1976), des planches contacts et des négatifs de films. Il nous renseigne également sur les diverses recherches et projets mis en branle par le créateur du fonds. Cependant, la série la plus imposante, celle qui concerne ses activités de réalisation, demeure la plus intéressante car elle mentionne par ordre chronologique une suite de films qu'il a réalisés, de "Capture" (1969) à "L'arche de verre" (1994). Le fonds présente également une série sur les co-réalisations du cinéaste comprenant deux films où il s'est associé avec Pierre Perrault : "Un royaume vous attend" (1976) et "Le goût de la farine" (1977). Le fonds témoigne aussi des activités de technicien de M. Gosselin; tant au niveau du montage que de l'image. Notons particulièrement les films tournés à l'Île-aux-Coudres : "Pour la suite du monde" (1962) et "le Règne du jour" (1967). Enfin, le fonds renferme série pour les films non-réalisés où l'on retrouve plusieurs projets de films qui n'ont pas été mené à bien, que ce soit des scénarios ou des cahiers de projets. Cette série comprend beaucoup de photographies et de document de recherche tels que des publications. Pour finir, le fonds contient des informations sur les activités professionnelles de M. Gosselin. On y retrouve des documents sur son implication à l'Office Nationale du Film, au Comité du programme, ainsi qu'avec les Cinéastes associés dont il fut un des co-fondateurs. On découvre de la correspondance entre la Cinémathèque québécoise (dont il fut le président) et M. Gosselin ainsi que des documents administratifs et des publications sur divers festivals auxquels il a participé. Enfin, le fonds présente aussi des informations sur les intérêts personnels, qu'ils soient ou non cinématographiques, de son créateur.

Cinémathèque québécoise

Fonds Jean-Claude Labrecque

  • CA QUEBEC 1999.0239.FD
  • Fonds
  • 1898 - 1992

Le fonds est constitué d'appareils, d'objets et d'accessoires, de synopsis, de scénarios, de projets non réalisés, de photographies, de diapositives prises lors de travaux de repérage et de tournage, de correspondances et de documents professionnels divers tels que des documents de production et de comptabilité crées dans le cadre d'un travail de cinéaste et producteur. Ce fonds documente l'ensemble de la carrière de Jean-Claude Labrecque. Il contient tout le matériel de préparation de ses films comme, entre autres, "Les Jeux de la XXIe olympiade" (1976), "Les Smattes", "L'Affaire Coffin", "60 cycles", "Les années de rêves", "Le dernier des coureurs des bois", "Essai à la mille" (1970), "Les Vautours" et "Marie Uguay". Il fournit une base documentaire intéressante pour toute recherche sur le développement du cinéma québécois depuis la Révolution Tranquille.

Cinémathèque québécoise

Results 1 to 10 of 74