Showing 2 results

Archival description
Fonds Conférence de l'Église unie du Canada Mirabel (Québec : Ville)
Print preview View:

Église unie Saint-Jean-de-Montréal

Les documents textuels de cette sous-série traitent principalement de l'organisation de l'Église unie Saint-Jean-de-Montréal. Ils comprennent surtout des procès-verbaux, des documents financiers, de la correspondance et des registres d'état civil. Les procès-verbaux concernent les organismes suivants : conseil presbytéral (1889-1974 et 1980-1987); assemblées annuelles (1902-1913); réunions des syndics (1903-1913, 1938-1951 et 1957-1972); comité officiel (1952-1967); comité exécutif (1972-1978); convention missionnaire (1902-1940); société d'activité chrétienne (1907-1928); alliance évangélique française (1921-1953); chorale (1928-1938); groupe de prière et d'aide aux missions (1932-1935); société Dorcas (1946-1961); cercle Mary-Glessor (1951-1964); société missionnaire des dames de Saint-Jean (1956-1962); groupe ouest (1963-1968); groupe nord-est (1964-1967); groupe centre (1968); femmes de l'Église-Unie Saint-Jean (1974-1981). Les documents financiers sont les livres de caisse (1904-1950, 1952-1966), les rapports financiers (1953, 1957, 1959-1960 et 1966-1968), le registre des dons et dépôts relatifs à la rénovation (1965-1970), le livre de caisse de la société missionnaire de bienfaisance (1936-1964) et le livre de caisse de la société Dorcas (1921-1961). Nous retrouvons également la correspondance échangée entre l'architecte John W. Cooke et Marc Dunant, président du comité de construction de l'Église Saint-Jean (1967-1969), celle de l'équipe de pastorale (1978-1983) ainsi que celle de Gérard Gauthier, secrétaire du Consistoire laurentien, concernant la création de ce consistoire (1985). Parmi les principaux correspondants, mentionnons, entre autres, les révérends William F. Phipps, H. Stein-Schneider, Donald J. Rabson, Allen Goodings, Brian Prideaux et William D. Smith. Les autres documents sont des registres de communion (1877-1955), des registres des membres (1952-1968), un registre de naissances (1954-1969), des rapports annuels (1948-1965, 1967-1979, 1990 et 1995,2006, 2009, 2011), un mémoire sur la reconstruction et les réparations de l'Église Saint-Jean (1963-1967) ainsi qu'un livre de comptes et d'affaires pour l'école dissidente de Saint-Théodore d'Acton (1884-1918). Nous y retrouvons aussi des registres de baptêmes, mariages et sépultures (1862-1926). Un plan d'arpentage de la ville de Mirabel réalisé par l'arpenteur Gilles Legault (avril 1984) complète la partie des documents se rapportant à l'Église unie Saint-Jean. Les documents de cette sous-série concernent également la première église méthodiste française et l'Église presbytérienne du Sauveur, toutes deux à Montréal. Notons immédiatement que l'Église presbytérienne du Sauveur est la continuation de la mission presbytérienne française et de la mission Saint-Jean-Baptiste. Les documents de la première église méthodiste française sont des procès-verbaux (1878-1924), un registre des collectes (1882-1890), des livres de caisse (1890-1924) ainsi qu'un registre des membres (1876-1898). Les documents de l'Église presbytérienne du Sauveur sont des procès-verbaux de la mission presbytérienne française (1887-1893), de la mission Saint-Jean-Baptiste (1911-1926), de l'Église du Sauveur (1925-1966), de la société des dames Dorcas (1926-1936) et de la société missionnaire des dames (1928-1931). Notons que des procès-verbaux de l'association des pasteurs méthodistes de langue française pour 1893 se retrouvent dans le registre des procès-verbaux (1952-1957) de l'Église presbytérienne du Sauveur. Les documents financiers sont les livres de caisse de la mission Saint-Jean-Baptiste (1910-1926) ainsi que les rapports financiers (1922, 1927-1931, 1933-1935, 1942 et 1961-1965) et le livre de caisse (1926-1951) de l'Église presbytérienne du Sauveur. Les autres documents sont des abjurations de la foi chrétienne (1940-1963)

Première église méthodiste française (Montréal, Québec)