Showing 518 results

Archival description
BAnQ - Vieux-Montréal Rue Sherbrooke (Montréal, Québec)
Advanced search options
Print preview View:

Vues de la ville de Montréal

Le dossier porte sur des vues aériennes de Montréal et recense certains secteurs tels que l’Expo 67, le centre-ville, le Vieux Montréal, Ville Mont-Royal de même que quelques grandes artères soit le boulevard Saint-Joseph, la rue Sherbrooke, le boulevard Dorchester devenu René-Lévesque où se trouve le commerce McLennan Lumber; la rue Sainte-Catherine, le boulevard Saint-Laurent, le boulevard Métropolitain et l’échangeur d’Anjou. Du Vieux-Montréal et de ses environs, nous retenons le port de Montréal, des quais dont celui de King Edward et des bateaux accostés (dont le navire Richelieu de la Canada Steamship Lines et le paquebot Homeric), la basilique Notre-Dame, le Marché Bonsecours, le séminaire de Saint-Sulpice sur la rue Notre-Dame, l’hôtel de Ville, la Tour de l’horloge. À proximité se trouve le site de l’Expo 67 avec l’inauguration des travaux de construction, le remplissage du bassin de l’île Ronde, le pont Jacques-Cartier, le pont de la Concorde, l’île Sainte-Hélène, l’île Notre-Dame, différents pavillons de l’Expo 67 dont celui des Etats-Unis. En aéronautique, nous remarquons l’aéroport de Dorval et les bâtiments de l’avionnerie Canadair à Ville Saint-Laurent. Parmi les édifices et bâtiments, nous retenons la tour de la Banque de Montréal, l’usine Purina Chows, l’Oratoire Saint-Joseph, l’édifice Hydro-Québec, la place Ville-Marie, l’édifice de la Banque royale, l’hôtel Reine-Elizabeth, l’édifice Sun Life, le magasin Eaton, la City District Savings Bank, un bâtiment du Canadien national, la cathédrale Marie-Reine-du-Monde, la tour CIBC, l’édifice de la Banque canadienne nationale (devenu le 500 Place d’Armes), la Place-des-Arts, le siège social de la Commission des écoles catholiques de Montréal (CECM, rue Sherbrooke), la Banque provinciale du Canada, le cinéma Palace, le magasin Bond, le restaurant Astor, le magasin Morgan, devenu La Baie, tous situés sur la rue Sainte-Catherine. Parmi les autres édifices montréalais se trouvent la brasserie Dow, l’école de musique Vincent d’Indy, l’hôpital Santa-Cabrini, les jardins de l’Hôtel-Dieu, la KLM Dutch Airlines, la Sabena Belgian World Airlines et un bâtiment d’Esso, le magasin Yvette Brillon (rue Sherbrooke Ouest) et enfin, le magasin Reitmans, la pharmacie Jenber du boulevard Saint-Laurent, le Musée d’art contemporain situé dans les locaux de la Cité du Havre. Enfin s’ajoutent des vues du square Dominion devenu le square Dorchester, du square Viger, du square Chaboillez, du square Victoria, du parc Lafontaine, un kiosque à journaux, un poste d’alarme d’incendie en plein air, le monument Maisonneuve, une calèche et une affiche du Quartier chinois. Quelques scènes intérieures telles qu’une troupe de danseuses de French cancan, un spectacle de ballet, des clients attablés dans un restaurant et des enfants membres de la Société d’Histoire de Montréal projetant un diaporama historique s'ajoutent au dossier

James Adam, Plaintiff vs Thomas Coggins, Defendant

Ce dossier contient des dessins de l'architecte Charles A. Mitchell détaillant l'édifice du magasin et du logement Coggins à l'angle de l'avenue Grey et de la rue Sherbrooke à Notre-Dame-de-Grâce. Ces exhibits sont accompagnés d'un devis

Plan of the Southeastern Portion of the Mc.Tavish Property Montreal Belonging to the Honble James Smith, John Torrance, James Hutchison & Hugh Taylor Esquires

Le plan représente la partie sud de la propriété McTavish au sud de la rue Sherbrooke entre les rues Stanley et Mansfield jusqu'à la rue Janvier (devenue La Gauchetière). Cette partie de la propriété est divisée entre messieurs James Smith, John Torrance, James Hutchison et Hugh Taylor. Ce sont les lots n° 608 à 1490 du cadastre du quartier Saint-Antoine de la cité de Montréal. Un ruisseau serpente toute la propriété et semble canalisée en sa partie extrême sud. Sur la rue Sainte-Catherine, la résidence du révérend Joseph Abbott ainsi que l'asile des orphelins protestants sont localisés. Une maison en bois est aussi localisée sur la rue Janvier (devenue La Gauchetière). Les dimensions et les superficies des lots sont indiquées

Plan of the Northeast Extention of Sherbrooke Street Shewing Two Lines from St. Denis Street to City Limits

Ce plan indique le tracé de la rue Sherbrooke entre la rue Saint-Denis et les limites de la ville, soit à l'est de la rue Fullum actuellement. Depuis la rue Saint-Denis, sont indiquées les propriétés de Messieurs Viger et Lacroix et de Mesdames Connoly et Saint-Jean; après la rue Amherst, sont mentionnées celles de Messieurs Boyer, Lemoine et Pelletier où un ruisseau traverse la terre. Sur la rue de la Visitation, la résidence de Monsieur Greares est localisée ainsi que le domaine Cuvillier dont les maisons sont dans le tracé de la nouvelle rue Sherbrooke. Après la rue Panet, c'est le lot Logan et ceux de messieurs McGuire et William Molson avant d'arriver à la rue Victoria (devenue Panet). La résidence de monsieur Hugh Fraser est aussi au centre de la future rue Sherbrooke. Les lots de Messieurs Shaw et Adams nous conduisent à la rue Colborne (devenue de Lorimier). Cette rue divise la terre de Monsieur Adams alors que l'emplacement principal est à l'ouest de la rue et le verger à l'est. Une fabrique de briques est dans le prolongement de la rue Sherbrooke, immédiatement après la rue Colborne (devenue Parthenais) et au nord du verger de Monsieur Adams. Par la suite, la terre de Monsieur Parthenais est divisée par la rue qui porte son nom. Du côté ouest de la rue Fullum se retrouvent les propriétés de Messieurs Sloane, Leblanc, Smith et Kell alors que les propriétés du côté est appartiennent à Messieurs Mercier, Prudent Cauchon, Sloane, Michael Holland et Pierre Le Roi. Toutes ces propriétés sont dans le prolongement de la rue Sherbrooke et elles sont toutes traversées par un ruisseau. Les deux lots de Monsieur Dufresne conduisent à une rue non identifiée et enfin les terres marécageuses de Monsieur Bennet nous conduisent aux limites de la ville de Montréal de l'époque

Plan de la terre de la Providence appartenant aux dames de l'Hôtel-Dieu, située au Coteau Barron Montréal indiquant un projet de subdivision en lots d'après un relevé par le soussigné

Ce plan représente la terre appartenant aux religieuses de l'Hôtel-Dieu. Cette terre est située à Coteau Barron à Montréal. Ce sont les lots n° 4 à 42 et 76 à 118 du cadastre du quartier Saint-Laurent de la cité de Montréal et les n° 402 à 513 du cadastre du village de Saint-Jean-Baptiste sur l'île de Montréal. Ce lot s'étend depuis la rue Sainte-Catherine jusqu'à la rue Sherbrooke à Montréal. La future rue Saint-Charles-Borromée est localisée de part et d'autre du lot, avec une grange en son milieu à l'intersection de la rue Bagg, sur le plan. Les noms des rues sont indiquées. D'autres résidences sont localisées sur le boulevard Saint-Laurent. Les propriétaires des lots voisins sont Stanley C. Bagg représentant feu John Clarke, John Molson, le juge Meredith, messieurs McKenzie, And. Shaw, A. Voyer, les héritiers de feu John Platt, les héritiers Smith, les héritiers Grant et madame veuve Nolan représentant feu Joseph Perrault. Les mesures des lots et certaines superficies sont indiquées

Plan of Property belonging to the Estate of the late William Workman Esq. St. Antoine Ward, Montreal

Ce plan présente le lot n° 1758 du cadastre du quartier Saint-Antoine de la cité de Montréal. Ce lot appartient à la succession de feu William Workman. Ce lot, subdivisé en lotissements, est situé sur la rue Sherbrooke, entre les rues Drummond et Redpath à Montréal. Le voisin est la succession D. Torrance. Les mesures des lotissements sont indiquées

Plan of Part of Mc. Gill College Property Vested in the Royal Institution for Sale by Auction

Ce plan présente les lots appartenant à l'Université McGill et compris dans le quadrilatère formé par les rues Sherbrooke, Union, Dorchester (devenue René-Lévesque) et Mansfield. Ce sont les lots n° 1250 à 1262 et 1376 à 1415 du cadastre du quartier Saint-Antoine de la cité de Montréal. Une note au bas du document indique que les lots de bordures rouges ont été préparés en 1845 alors que les lots colorés rouge l'ont été depuis lors. Les lots marqués d'un "X" ont été réservés pour paiement des honoraires de service de l'arpenteur. L'emplacement du Palais de Cristal, à l'intersection des rues Sainte-Catherine et Université est localisé. Les mesures des lots sont indiquées

Plan of Property Belonging to the Honble. James Smith Lying to the North West of Sherbrooke Street Montreal Subdivided into Building Lots

Ce plan présente la propriété du juge James Smith. Cette propriété est située sur la rue Sherbrooke le long de la rue Upper Peel (devenue Peel). Ce sont les lots n° 1765 à 1777 du cadastre du quartier Saint-Antoine de la cité de Montréal et une partie du parc du Mont-Royal jusqu'au cimetière Mount Royal. Il y a sur le lot une résidence avec ses dépendances, une partie du monument Hugh Allen au bout de la rue Upper Peel. La maison Simon-McTavish, les réservoirs McTavish et quelques édifices sur les terrains de l'Université McGill sont localisés sur le plan. Outre ceux déjà cités, les noms des principaux propriétaires voisins sont John Redpath, Hugh Taylor, H. B. Smith, John Torrance, J. H. Springle, D. L. McDougall et William Workman

Plan of Part of the McGill College Property Commonly Called Burnside Shewing its Division into Building Lots

Ce plan d'une partie des terres appartenant au Collège McGill comprend les lots compris dans le quadrilatère formé par les rues Sherbrooke, Union, Dorchester (devenue René-Lévesque) et Mansfield. Ce sont les lots n° 1238 à 1415 du cadastre du quartier Saint-Antoine de la cité de Montréal. Un drain coupe les lots depuis l'intersection des rues Université et Sainte-Catherine jusqu'à la rue Mansfield

Results 1 to 10 of 518