Affichage de 74 résultats

Description archivistique
Seulement les descriptions de haut niveau Cinémathèque québécoise
Aperçu avant impression Affichage :

Fonds ASIFA-Canada

  • CA QUEBEC 1999.0192.FD
  • Fonds
  • 1975 - 1997

Le fonds est constitué de documents divers, de dossiers administratifs, de procès verbaux, de mémoires, de comptes rendus d'assemblées générales et d'une recherche sur le film d'animation au Québec et au Canada. Les documents donnent des renseignement pertinents les activités de l'ASIFA-Canada ainsi que sur le cinéma d'animation en général. On y retrouve également des documents relatifs au prix Héritage Norman McLaren, attribué aux festivals d'Ottawa depuis 1988.

Cinémathèque québécoise

Fonds Alain Chartrand

  • CA QUEBEC 1999.0213.FD
  • Fonds
  • 1970 - 1994

Le fonds est constitué de divers documents qui témoignent des activités professionnelles de Alain Chartrand. On y retrouve plusieurs scénarios, dont ceux de "Le loup blanc" (Brigitte Sauriol, 1973), "La maison de bois cordé" (1981), « Montréal, ville ouverte » (1992), etc. Le fonds contient également des cahiers de production, des plans de travail de films, des coupures de presse et des photographies qui forment une source unique d'information sur le travail de cet important cinéaste.

Cinémathèque québécoise

Fonds Alain Stanké

  • CA QUEBEC 2001.0012.FD
  • Fonds
  • 1961 - 1995

Le fonds est constitué de plusieurs documents qui témoignent surtout de la carrière télévisuelle d'Alain Stanké. Il comprend des éléments de tirage film, des copies de visionnement film et vidéo, de copies maîtresses vidéo d'émissions produites et/ou animées par Alain Stanké, comme les deux premières séries des « Insolences d'une caméra », la série « Par lui-même », qui met en scène des personnalités du monde culturel québécois, la série « Montréal? Quel Montréal? », produite à l'occasion du 350e anniversaire de Montréal et de plusieurs autres émissions individuelles. Le fonds contient également des documents afférents à ces mêmes productions Stanké ainsi qu'à la série de Télé-Métropole « Venez donc chez moi ». Il s'agit essentiellement de photographies, de bandes sonores préparatoires ou concomitantes au tournage, et de documentation. Le fonds documente les divers aspects du travail de producteur et d'animateur et illustre plusieurs facettes de la production télévisuelle, surtout en ce qui concerne « Les Insolences d'une caméra », considérée comme la première émission de télé-réalité au Québec.

Cinémathèque québécoise

Fonds Aline Desjardins

  • CA QUEBEC 2001.0013.FD
  • Fonds
  • 1958 - 1993

Le fonds est constitué de plusieurs documents qui témoignent des activités professionnelles de la donatrice. On y retrouve notamment des coupures de presse et photographies portant sur les émissions télévisées "Femmes d'aujourd'hui" et "Avis de recherche", ainsi que sur ses débuts radiophoniques sur les ondes de CHLT-Sherbrooke.

Cinémathèque québécoise

Fonds Alliance Vivafilm

  • CA QUEBEC 1999.0191.FD
  • Fonds
  • 1980 - 2003

Le fonds est constitué de scénarios et d'affiches. Il informe sur certains films qui ont été produits et/ou distribués par Alliance Vivafilm dont "Un zoo la nuit" (Jean-Claude Lauzon, 1987), "Caro Diario" (Nanni Moretti, 1994) et "Les invasions barbares" (Denys Arcand, 2003).

Cinémathèque québécoise

Fonds Alliance de la vidéo et du cinéma indépendants

  • CA QUEBEC 1999.0190.FD
  • Fonds
  • 1980 - 2000

Le fonds est constitué de documents administratifs concernant les activités et les ressources de l'Alliance, ses relations avec les organismes extérieurs et la participation de ses membres aux festivals de cinéma et de vidéo.

Cinémathèque québécoise

Fonds André Le Coz

  • CA QUEBEC 2001.0009.FD
  • Fonds
  • 1954 - 1986

Entièrement consacré à la télévision, le fonds propose des images des téléromans, des émissions jeunesse, des émissions d'affaires publiques et des téléthéâtres. Parmi les titres qu'on retrouve, mentionnons « L'Héritage », « Les Belles Histoires des pays d'en haut », « Duplessis », « La Feuille d'érable », « Empire Inc. », « Cap aux sorciers », « La Boîte à Surprise », etc. ainsi que des longs métrages auxquels Radio-Canada est associée : "Gapi", "Le Festin des morts", etc. André Le Coz a saisi sur pellicule les acteurs des débuts de la télévision au Québec, les émissions qui ont marqué son développement et les vedettes internationales qui y sont apparues. Il existe peu de fonds photographiques, et certainement aucun sur la télévision, aussi complets sur une période aussi cruciale pour le développement artistique québécois. Le travail du photographe témoigne de ces instants privilégiés qui ont marqué les débuts de la télévision canadienne. Son intérêt déborde le champ télévisuel pour couvrir la culture, la vie sociale et la politique au Québec. En l'absence de représentations filmiques ou audiovisuelles de ces années où prédominait la programmation en direct, ces images sont les seules qui puissent aider à recréer la scénographie, la mise en scène, le contexte et l'atmosphère des plateaux de diffusion de ces années pionnières.

Cinémathèque québécoise

Fonds Anne Claire Poirier

  • CA QUEBEC 2001.0008.FD
  • Fonds
  • 1962 - 1998

Le fonds est constitué de plusieurs documents de travail qui informent sur les activités de la donatrice comme réalisatrice, monteuse, productrice et scénariste. En plus, il témoigne de ses orientations, de ses réflexions et de son engagement social. On trouve des documents relatifs aux films suivants : "Jour après jour" (Clément Perron, 1962), "De mère en fille" (1967), « En tant que femmes » (1971), "Les filles du Roy" (1974), "Le temps de l'avant" (1975), "Mourir à tue-tête" (1979), "La quarantaine" (1982), "Salut Victor" (1988), "Tu as crié LET ME GO" (1997). On retrouve plusieurs versions de certains scénarios ; ces différentes versions montrent toutes les étapes que certains films ont franchi. On trouve également des documents de recherche, de production, de promotion, d'exploitation, de distribution, des projets non réalisés, de la correspondance professionnelle et personnelle, des photographies et des coupures de presse. Ce fonds permet donc de connaître tous les aspects du travail relatif aux œuvres filmiques auxquelles Anne Claire Poirier a participé.

Cinémathèque québécoise

Fonds Anne Pritchard

  • CA QUEBEC 2002.0002.FD
  • Fonds
  • 1970 - 2000

Anne Pritchard compte parmi les plus importants concepteurs de décors et de costumes au Canada. Elle présente la particularité d'être active dans les deux secteurs créatifs. Son fonds couvre 37 productions sur lesquelles elle a oeuvré, soit les quatre cinquièmes de sa filmographie. Elle a travaillé avec des cinéastes québécois majeurs (Gilles Carle, Paul Almond, Francis Mankiewicz, Michel Brault, Yves Simoneau, Claude Fournier, Christian Duguay) et quelques canadiens (Allan King, Joyce Wieland). Elle a aussi participé à quelques coproductions franco-canadiennes (Claude Chabrol, Louis Malle). Son travail illustre à merveille deux tendances qui caractérisent depuis les années 1980 le cinéma qui se tourne au Québec : le nombre de films faits pour la télévision est très important et les productions étrangères donne du travail à plusieurs artisans locaux. Cela explique la présence dans le fonds d'oeuvres comme celles de Brian De Palma ("Obsession", 1976, "Snake Eyes", 1998) et Paul Schrader ("Affliction", 1997). Certains de ces réalisateurs « américains » sont d'ailleurs d'origine canadienne (Norman Jewison, Ted Kotcheff). Le fonds contient aussi de la documentation sur son travail effectué pour des séries de télévision dont « L'Or et le papier » (1989-1990), « Jalna » (1994), etc. On y retrouve également de nombreux dessins et des cahiers de production.

Cinémathèque québécoise

Fonds Arthur Lamothe

  • CA QUEBEC 1999.0242.FD
  • Fonds
  • 1955 - 1993

Le fonds est constitué d'affiches, de scénarios et de documents portant sur divers aspects de la carrière de scénariste, de réalisateur, de documentariste, de monteur et de producteur d'Arthur Lamothe. Il contient entre autres de la correspondance, des contrats et un ensemble de documents importants, notamment de nature financière et administrative incluant des rapports de distribution et d'exploitation, sur ses principales réalisations telles que "Poussière sur la ville" (1965) et la série de treize films « Chronique des Indiens du Nord-Est du Québec » (1973-1983), ainsi que ses productions "La Nuit avec Hortense" (Jean Chabot, 1986) et "Une histoire de femmes" (Martin Duckworth, Sophie Bissonnette, Joyce Rock, 1980). On y retrouve aussi des dossiers de projets jamais réalisés. Le fonds documente les divers aspects du travail de cinéaste et de producteur, illustre plusieurs facettes de la production cinématographique et télévisuelle et, plus particulièrement, les méthodes de travail d'Arthur Lamothe. Il contribue aussi à la connaissance des milieux amérindiens montagnais.

Cinémathèque québécoise

Résultats 1 à 10 sur 74