Showing 5 results

Archival description
Nowlan, Maurice, mort 1813 Montréal (Québec : Ville) Camps
Advanced search options
Print preview View:

Lettre de Maurice Nowlan, lieutenant des grenadiers du 100e régiment, Kingston, à Agathe Perrault, Montréal

Les pluies violentes traversent la tente du lieutenant Nowlan. Il a demandé au major Herriot de recommander le neveu d'Agathe à un poste de lieutenant dans les Voltigeurs et de le garder dans son détachement. Le campement des Voltigeurs est près de celui du 100e régiment. Il espère qu'Agathe a eu des nouvelles de Patt qui ne lui a pas écrit depuis qu'il a quitté Chambly

Lettre de Maurice Nowlan, lieutenant des grenadiers du 100e régiment, campement de Blair Finddie, à Agathe Perrault, Montréal

Le lieutenant Nowlan espérait avoir des nouvelles d'Agathe par le sergent Moore. Il espère que Joe est arrivé à la maison sans danger. Grâce au sergent, Nowlan a trouvé un logement à Chambly. Le loyer est cher mais il est impossible de trouver autre chose. Il ira le visiter demain pour voir s'il est meublé. Il ne sait pas encore quand ils démonteront le campement. Certains disent qu'ils auront une visite des américains avant qu'ils ne s'installent dans leur campement d'hiver

Lettre de W. Nowlan (Nolan), lieutenant adjudant clerk, à Agathe Perrault, Montréal

W. Nowlan remercie Agathe pour ses lettres et ses voeux de rétablissement. L'humidité du campement et la pluie durant son séjour à Montréal lui ont occasionné une inflammation aux poumons. Il remercie le docteur Stewart et sa femme pour l'attention dont ils ont fait preuve à son égard. Selon un rapport, le frère d'Agathe aurait été fait prisonnier par les Américains. Il est inquiet de ne pas avoir de nouvelles de Maurice