Mercier-Gouin, Léon, 1891-1983

Identity area

Type of entity

Person

Authorized form of name

Mercier-Gouin, Léon, 1891-1983

Parallel form(s) of name

Standardized form(s) of name according to other rules

Other form(s) of name

Identifiers for corporate bodies

Description area

Dates of existence

History

Léon Mercier-Gouin naît à Montréal le 24 décembre 1891. Il est le fils de Lomer Gouin et Élisa Mercier et le frère aîné de Paul Gouin. Le 20 novembre 1917, il épouse Yvette Ollivier. De leur union naissent Lisette, Lomer, Thérèse et Ollivier. Il décède à Montréal le 16 octobre 1983. Entre 1909 et 1911 il étudie au collège Sainte-Marie puis au collège Loyola où il obtient un baccalauréat ès arts. En 1911, il étudie à Oxford. Il revient ensuite à l’Université de Montréal et y obtient en 1915 une licence en droit. En 1919, il devient professeur agrégé de droit industriel à l’école des Hautes études commerciales à Montréal. La même année, il fonde, avec Édouard Montpetit, l’École des sciences sociales, économiques et politiques à l’Université de Montréal dont il devient le vice-doyen en 1949. Il y enseigne la Législation ouvrière, l’initiation au Droit civil, l’Histoire diplomatique et la psychologie des peuples anglo-saxons. À la Faculté de Droit de l’Université de Montréal, il est titulaire de la Chaire de Droit international public. En 1940, il fait le saut en politique et occupe le poste de sénateur du Parti Libéral de la division électorale de Salaberry à Ottawa. En 1944-1945, durant la Seconde Guerre mondiale, il part en mission auprès des services éducatifs des forces armées canadiennes. En 1964, il démissionne de son poste d’enseignant et quitte la fonction de sénateur en 1976. Au cours de sa carrière, il publie des notes de cours, des articles et divers ouvrages. Parallèlement, il écrit des poèmes et des récits dont plusieurs sont également publiés dans des journaux. Il est aussi membre de plusieurs organismes et nommé à des postes prestigieux. Il devient, entre autres, Officier de l’Instruction publique de France et Chevalier de la Légion d’honneur en 1934. Il est nommé Président de la section française de la Société royale du Canada en 1938 et Chef d’escadrille de la Section du Corps universitaire de l’Aviation en 1943

Places

Legal status

Functions, occupations and activities

Mandates/sources of authority

Internal structures/genealogy

General context

Relationships area

Access points area

Occupations

Control area

Authority record identifier

Institution identifier

Rules and/or conventions used

Status

Level of detail

Dates of creation, revision and deletion

Language(s)

Script(s)

Sources

Maintenance notes

  • Clipboard

  • Export

  • EAC