Series S1 - Papiers du lieutenant-colonel W.H. Brehaut, agent-payeur de la milice

Title and statement of responsibility area

Title proper

Papiers du lieutenant-colonel W.H. Brehaut, agent-payeur de la milice

General material designation

Parallel title

Other title information

Title statements of responsibility

Title notes

Level of description

Series

Reference code

CA QUEBEC E3-S1

Edition area

Edition statement

Edition statement of responsibility

Class of material specific details area

Statement of scale (cartographic)

Statement of projection (cartographic)

Statement of coordinates (cartographic)

Statement of scale (architectural)

Issuing jurisdiction and denomination (philatelic)

Dates of creation area

Date(s)

  • 1813-1877 (Creation)

Physical description area

Physical description

,61 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s)

Publisher's series area

Title proper of publisher's series

Parallel titles of publisher's series

Other title information of publisher's series

Statement of responsibility relating to publisher's series

Numbering within publisher's series

Note on publisher's series

Archival description area

Name of creator

Administrative history

La milice canadienne constitue la principale force armée du pays à partir du milieu du XVIIe siècle. Réorganisée par Frontenac vers 1675, elle est maintenue comme telle sous le Régime britannique. La fonction de capitaine de milice remonte à cette époque. Tous les hommes de 16 à 60 ans devaient faire partie de la milice de la paroisse où ils habitaient, sous le commandement d'un capitaine nommé parmi les hommes bien en vue de la paroisse. La première Loi sur la milice pour la province unie du Canada (9 Vic., ch. 28), promulguée en 1846, conservait l'ancien système d'enrôlement universel imposé par la Loi sur la milice du Haut-Canada. De plus, le gouverneur avait le pouvoir (comme par certaines lois précédentes) de former des unités de volontaires. La Loi sur la milice de 1855 (18 Vic., ch. 77) créa une force de volontaires plus importante - la milice active ou de volontaires - composée d'une cavalerie, de batteries de champ, de compagnies d'artillerie à pied, de compagnies d'infanterie et de carabiniers équipés avec des armes et des attributs fournis par le gouvernement. Au lendemain de la Confédération, soit en 1868, le gouvernement fédéral crée le ministère de la Milice et de la Défense et établit les bases de l'organisation militaire canadienne (31 Vict. c. 40). Le service militaire obligatoire universel restait essentiellement dormant, tandis que des unités de volontaires constituaient concrètement la milice

Name of creator

Name of creator

Custodial history

Scope and content

Cette série constitue une source pour l'étude des activités de la milice active ou de volontaires du district militaire du Québec, vue à travers la correspondance reçue par le payeur adjoint du district, le capitaine W.H. Bréhaut. Il y a également une variété de comptes, de reçus et de rôles de paie soit hebdomadaires soit pour les rassemblements annuels de diverses compagnies et brigades de la région entre 1853 et 1877. Les rôles de paie en particulier permettent de connaître les noms des unités militaires, des miliciens et des officiers présents lors des rassemblements annuels ainsi que les montants payés. Parmi les unités représentées, mentionnons les Chasseurs canadiens, les Montagnards Light Infantry, la Compagnie d'infanterie de Saint-Simon, les Mount Royal Rifles, des compagnies de bataillons provisionnels de plusieurs villes et villages (Lacolle, Trois-Rivières, Joliette, Montréal, Rawdon, Arthabaska, Saint-Hyacinthe, Nicolet, Gentilly, etc.), les Voltigeurs canadiens de Beauharnois, le Grand Trunk Railway Brigade, le Montreal Field Battery Artillery et le 55e Battalion. Nous y retrouvons également une commission d'enseigne datée du 11 mars 1813. Cette série comprend les sous-séries suivantes : listes de paye pour exercices militaires; pièces justificatives; correspondance; inventaires; commission; magistrature de police du district de Montréal; ordres des régiments

Notes area

Physical condition

Immediate source of acquisition

Arrangement

Language of material

Script of material

Location of originals

Availability of other formats

Restrictions on access

Terms governing use, reproduction, and publication

Finding aids

Associated materials

Related materials

Accruals

Alternative identifier(s)

Standard number area

Standard number

Access points

Genre access points

Control area

Description record identifier

Institution identifier

Rules or conventions

Status

Level of detail

Dates of creation, revision and deletion

Language of description

Script of description

Sources

Accession area

Related genres