Parti libéral du Québec

Identity area

Type of entity

Corporate body

Authorized form of name

Parti libéral du Québec

Parallel form(s) of name

Standardized form(s) of name according to other rules

Other form(s) of name

Identifiers for corporate bodies

Description area

Dates of existence

History

Créé en février 1990 à l’aube de la date butoir sur la ratification de l’Accord constitutionnel du lac Meech, le Comité constitutionnel du Parti libéral du Québec, présidé par l’avocat et militant libéral Jean Allaire, a pour mandat d’établir la position constitutionnelle du PLQ advenant l’approbation de l’accord ou en cas d’insuccès. L’Accord constitutionnel du lac Meech a pour objectif, entre autres, d’intégrer Québec dans la constitution canadienne suite à son refus d’y adhérer lors du rapatriement de la Constitution du Canada de 1982. L’accord, conclu en 1987, demande la ratification à l’unanimité des dix provinces canadiennes et du gouvernement fédéral dans un délai de trois ans aboutissant au mois de juin 1990. Cependant, deux provinces canadiennes n’entérinent pas l’Accord constitutionnel du lac Meech et ce dernier devient alors caduc. Dans la foulée de cet échec de l’Accord constitutionnel du lac Meech, le comité dirige ses activités vers la seconde option. Plusieurs séances de consultations ont lieu d’avril 1990 jusqu’à décembre 1990 auprès des comités exécutifs des associations locales libérales, de membres du conseil général du P.L.Q. et de personnalités québécoises de tous les milieux. Plusieurs rapports et expertises sont également soumis pour étude au Comité constitutionnel du P.L.Q. lors de cet intervalle. S’ensuit en janvier 1991 du dépôt officiel et publication du rapport du Comité constitutionnel du P.L.Q. nommé « Un Québec libre de ses choix », plus connu sous le nom du rapport Allaire, qui est ensuite approuvé par une large majorité des membres au Congrès général du Parti libéral du Québec les 8, 9 et 10 mars 1991. Le président du Comité constitutionnel du P.L.Q. Jean Allaire s’oppose ensuite à l’Accord de Charlottetown, nouvelle entente constitutionnelle en août 1992 entre les premiers ministres, qui va, selon lui, à l’encontre du rapport Allaire et la direction prise par le Congrès général du P.L.Q l’année précédente. Après l’échec du référendum national tenu le 26 octobre 1992 concernant les propositions adoptées à Charlottetown, Jean Allaire quitte le Parti libéral du Québec et fonde en compagnie de Mario Dumont l’Action démocratique du Québec en 1994

Places

Legal status

Functions, occupations and activities

Mandates/sources of authority

Internal structures/genealogy

General context

Relationships area

Access points area

Subject access points

Place access points

Occupations

Control area

Authority record identifier

Institution identifier

Rules and/or conventions used

Status

Level of detail

Dates of creation, revision and deletion

Language(s)

Script(s)

Sources

Maintenance notes

  • Clipboard

  • Export

  • EAC

Related subjects

Related places