Parti québécois

Zone d'identification

Type d'entité

Collectivité

Forme autorisée du nom

Parti québécois

forme(s) parallèle(s) du nom

Forme(s) du nom normalisée(s) selon d'autres conventions

Autre(s) forme(s) du nom

Numéro d'immatriculation des collectivités

Zone de description

Dates d’existence

Historique

Le 4 octobre 1967, le Congrès libéral rejette le manifeste "Un Québec souverain" dans une nouvelle union canadienne et René Lévesque quitte le parti. En novembre de la même année, le Mouvement souveraineté-association est créé et, fin décembre, débute une série de négociations entre le Mouvement souveraineté-association (MSA), le Ralliement national (RN) et le Rassemblement pour l'indépendance nationale (RIN) en vue d'une éventuelle fusion. En octobre 1968, dans la ville de Québec, 1 000 délégués se rassemblent et fondent le Parti québécois, adoptent son programme de base, de même que ses statuts officiels et choisissent le premier Conseil exécutif, formé, entre autres, de René Lévesque, président, et de Gilles Grégoire, vice-président. Le 26 octobre, le Rassemblement pour l'indépendance nationale se dissout et plusieurs de ses membres joignent les rangs du Parti québécois. Les statuts du Parti québécois sont adoptés par le Congrès, alors que, les règlements le sont, par le Conseil national. Les buts du Parti québécois sont d'amener la société québécoise à la souveraineté politique et à l'association économique avec le reste du Canada. Avec le Parti québécois, le Québec doit devenir une république dotée d'un régime présidentiel et d'un système parlementaire comportant responsabilité ministérielle et premier ministre. Aux élections générales du 29 avril 1970, le Parti québécois obtient 24% du vote national, soit l'appui de 660 404 électeurs. Le Parti obtient sept sièges à l'Assemblée nationale. Aux élections générales du 29 octobre 1973, le Parti québécois devient l'opposition officielle avec six députés, mais 30% du vote. Aux élections générales du 15 novembre 1976, le Parti québécois obtient 41% des suffrages. À ce moment, 155 000 personnes sont membres du Parti. Le Parti prend le pouvoir avec un total de 71 députés. Aux élections de 1981, le Parti québécois est reporté au pouvoir pour un deuxième mandat en obtenant 49% de la faveur populaire et recueillant 80 députés. Aux élections de 1985, le Parti libéral reprend le pouvoir reléguant le Parti québécois dans l'opposition. À cette élection, le Parti québécois obtient 38% du vote et fait élire 23 députés

Lieux

Statut légal

Fonctions et activités

Textes de référence

Organisation interne/Généalogie

Contexte général

Zone des relations

Zone des points d'accès

Mots-clés - Sujets

Mots-clés - Lieux

Occupations

Zone du contrôle

Identifiant de notice d'autorité

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Niveau de détail

Dates de production, de révision et de suppression

Langue(s)

Écriture(s)

Sources

Notes de maintenance

  • Presse-papier

  • Exporter

  • EAC

Sujets associés

Lieux associés