Saint-Joseph (Québec, Québec : Seigneurie)

Taxonomy

Code

Scope note(s)

Source note(s)

Display note(s)

Hierarchical terms

Saint-Joseph (Québec, Québec : Seigneurie)

Equivalent terms

Saint-Joseph (Québec, Québec : Seigneurie)

Associated terms

Saint-Joseph (Québec, Québec : Seigneurie)

31 Archival description results for Saint-Joseph (Québec, Québec : Seigneurie)

31 results directly related Exclude narrower terms

Pierre Déry

Cette série comprend des procès-verbaux d'arpentage et un plan relatif à la seigneurie de Maur. Les procès-verbaux ont trait aux seigneuries d'Auteuil, de Bastican, de Bélair, de Bourg-Louis, de la Côte-de-Beaupré, Deschambault, de Fossambault, de Gaudarville, des Grondines-Est et des Grondines-Ouest, des Jésuites, de Lespinay (Québec), de Maur, de Neuville, de Portneuf, de Sainte-Anne-De La Pérade, Sainte-Marie (Champlain), Saint-François (Québec), Saint-Gabriel, Saint-Ignace, Saint-Joseph et de Sillery, au canton de Gosford, à la municipalité de Grondines ainsi qu'aux paroisses de L'Ancienne-Lorette, L'Ange-Gardien, de la Pointe-aux-Trembles (Neuville), Saint-Ambroise-de-la-Jeune-Lorette, Saint-Augustin, Saint-Charles-de-Charlesbourg, Sainte-Anne-de-la-Pérade, Sainte-Catherine (Portneuf), Sainte-Famille (Cap-Santé), Sainte-Foy, Saint-François-Xavier-de-Bastican, Saint-Joseph-de-Deschambault, Saint-Raymond et Saint-Vallier

Déry, Pierre, [17-?]-1843

Noël Bonhomme dit Beaupré

Cette série comprend un plan d'une partie de la seigneurie Deschaillons montrant le relief et les rivières ainsi que la route, les maisons, l'église et le moulin. Le plan, réalisé en 1735, est de moyenne dimension et l'échelle est d'environ de 3 arpents au pouce. Outre ce plan, le fonds de Noël Bonhomme dit Beaupré contient 2010 procès-verbaux d'arpentage qui concernent les villes de Québec et de Trois-Rivières et les seigneuries d'Auteuil, de la Baie-Saint-Antoine, de Bastican, de Beaumont, de Beauport, de Bélair, Berthier, du Cap-de-la-Madeleine, du Cap-Rouge, de Chambly, Champlain, de la Côte-de-Beaupré, Deschaillons, Deschambault, de Gaudarville, de Gentilly, de la Grande-Anse, de Grandpré, des Grondines, de Grosbois, de l'Île-aux-Coudres, de l'Île-aux-Grues, de l'Île-d'Orléans, de l'Île-Sainte-Marguerite, de l'Îlet-à-la-Peau, de Kamouraska, de La Chevrotière, de La Durantaye, de La Martinière, de Lauzon, Lévrard, de L'Islet, de Longueuil, de Lotbinière, de Maskinongé, de Maur, de Mont-à-Peine, de Notre-Dames-des-Anges, de Neuville, de la Pointe-du-Lac, de Portneuf, de la Prairie-de-la-Madeleine, Rigaud, de la Rivière-Ouelle, de Sainte-Anne-de-la-Pérade, de Sainte-Croix, Sainte-Marguerite, Sainte-Marie, Saint-Gabriel, Saint-Gilles, Saint-Joseph, Saint-Ignace, Saint-Maurice, Saint-Michel, de Saint-Ours, Saint-Vallier, de Sillery, de Terrebonne, de Vieux-Pont, de Vincelotte, de Vincennes et de Yamaska. La baronnie de Portneuf, les arrières-fiefs d'Argentenay, Bourg-Royal, Gastineau, Sainte-Marie, Sainte-Ursule ainsi que l'arrière-arrière fief de Champigny font partie du territoire couvert par les procès-verbaux. Sur les terres de ces seigneuries, l'arpenteur a effectué des travaux en bordure des rivières et des lacs suivants : la rivière Bastican, la rivière Boyer, le lac du Cap Rouge, la rivière du Chêne, la rivière des Envies, la rivière Jacques-Cartier, la rivière à la Lime, la rivière Machiche, la rivière Maskinongé, la rivière Ouelle, la rivière à la Roche, le ruisseau Saint-André, le lac Saint-Charles, la petite rivière Saint-Charles, la rivière Saint-Charles, le ruisseau Saint-Claude, la rivière Sainte-Anne, la rivière Saint-François, le lac Saint-Pierre, la rivière du Sud, la rivière à la Tortue, la rivière Veillette, la petite rivière Yamachiche et la rivière Yamachiche

Bonhomme dit Beaupré, Noël, 1684-1755

Benjamin Écuyer

Cette série comprend des procès-verbaux d'arpentage et des plans relatifs aux seigneuries de Beauport, de Lauzon et de Sillery, aux villes de Montréal et de Québec et à la paroisse de Saint-Joseph-de-la-Pointe-de-Lévy. Ces plans exécutés, entre 1809 et 1834, sont de petite dimension et ne représentent que quelques lots. Les 166 procès-verbaux touchent, en plus des lieux ci-haut mentionnés, aux seigneuries de Beaumont, de Bélair, de Bellechasse, de la Côte-de-Beaupré, Deschambault, des Éboulements, de Fossambault, de Gaudarville, des Grondines, de l'Île-aux-Coudres, de La Chesnaye, de La Chevrotière, de La Durantaye, de Lanaudière, de Maur, de Neuville, de Notre-Dame-des-Anges, d'Orvilliers, de la Pointe-du-Lac, de Sainte-Croix, Saint-François (Québec), Saint-Gabriel, Saint-Gilles, Saint-Ignace, Saint-Joseph (Québec), Saint-Maurice et de Saint-Michel (Bellechasse), au fief de Villeray, à la Commune des Trois-Rivières ainsi qu'à la paroisse de Cap-Saint-Ignace. Différents greffes de notaires ayant pratiqué au début du XIXe siècle contiennent au moins une trentaine de ses plans

Bouchette, Joseph, 1774-1841

Acte de foi et hommage inscrit au papier terrier de la Compagnie des Indes occidentales et présenté par Guillaume Fournier pour le fief qu'il possède sur la rivière Saint-Charles consistant en une terre d'un quart de lieue de front sur quatre lieues de profondeur en la ville de Québec

Transcription du texte avec orthographe modernisée : «Du vingt-troisième jour d'octobre 1668. Est comparu par-devant nous Guillaume Fournier, lequel étant en devoir de vassal nous a dit et déclaré qu'il nous faisait et portait la foi et hommage qu'il est tenu faire et porter aux seigneurs de ce pays pour le fief qu'il possède sur la rivière Saint-Charles, qu'il nous a dit consister aux dits lieues d'un quart de lieue de terre de front sur quatre lieues de profondeur, le dit quart de lieue retranché d'une lieue de terre de front sur la dite profondeur qui avait été concédé à défunt Louis Hebert, grand-père de Françoise Hebert, sa femme, par Monsieur de Vantadour (Ventadour) et le dit retranchement fait par Monsieur de Lauson (Lauzon), le dit Fournier n'en pouvant exhiber aucun titre attendu que Guillaume Couillard en à toujours demeuré saisi en qualité de tuteur de la dite Françoise Hébert, sa femme, pourquoi il possède à présent que la moitié du dit quart de lieue, requérant le dit Fournier acte de sa déclaration et de la signification qui a été faite à la dite veuve Couillard qu'il prétend avoir les deux tiers dans le dit quart de lieue pour son fief et de l'ordonnance qui en a été par nous faite au bas de la requête à nous présentée par laquelle il est permis au dit Fournier de faire son présent aveu pour les dits deux tiers de quart de lieue comme représentant Guillaume Hébert, fils aîné du dit Louis Hébert, notre ordonnance du jourd'hier et la signification faite à la dite Dame Couillard par l'huissier Le Vasseur en date de ce jour et a le dit Fournier déclaré ne savoir signer et sa dite femme a signé offrant le dit Fournier et sa femme de fournir le dénombrement dans le temps de la coutume. L. T. Chartier Françaises Héber »

Results 1 to 10 of 31