Série organique S4 - Sir Lomer Gouin

Zone du titre et de la mention de responsabilité

Titre propre

Sir Lomer Gouin

Dénomination générale des documents

Titre parallèle

Compléments du titre

Mentions de responsabilité du titre

Notes du titre

Niveau de description

Série organique

Cote

CA QUEBEC P764-S4

Zone de l'édition

Mention d'édition

Mentions de responsabilité relatives à l'édition

Zone des précisions relatives à la catégorie de documents

Mention d'échelle (cartographique)

Mention de projection (cartographique)

Mention des coordonnées (cartographiques)

Mention d'échelle (architecturale)

Juridiction responsable et dénomination (philatélique)

Zone des dates de production

Date(s)

  • 1840-2006 (Production)

Zone de description matérielle

Description matérielle

,57 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s) 1 disque(s) 1 autre(s) document(s)

Zone de la collection

Titre propre de la collection

Titres parallèles de la collection

Compléments du titre de la collection

Mention de responsabilité relative à la collection

Numérotation à l'intérieur de la collection

Note sur la collection

Zone de la description archivistique

Nom du producteur

Notice biographique

Lomer Gouin naît à Grondines le 19 mars 1861. Il est le fils de Joseph-Nérée Gouin et de Séraphine Fugère. Le 24 mai 1888, il épouse Élisa Mercier, fille d’Honoré Mercier. Ils ont deux enfants, Léon Mercier-Gouin (sénateur de 1940 à 1976) et Paul Gouin. Il épouse, en deuxièmes noces, Alice Amos, le 19 septembre 1911. Il décède en fonction à Québec le 28 mars 1929. Il étudie aux collèges de Sorel et de Lévis et à l’Université Laval à Montréal. Il est admis au barreau de la province de Québec le 2 avril 1884 et créé conseil en loi de la reine le 9 juin 1899. Il reçoit des doctorats honoris causa en lettres et en droit. Il exerce la profession d’avocat avec, entre autres, son beau-père Honoré Mercier et Rodophe Lemieux, député à la Chambre des communes de 1896 à 1930, puis sénateur de 1930 à 1937. Il représente plusieurs compagnies ferroviaires et devient bâtonnier général du barreau de la province de Québec en 1910 et 1911. Il est directeur ou administrateur de nombreuses compagnies et établissements et est directeur politique du journal La Presse d’août à décembre 1920. Candidat libéral défait dans Richelieu aux élections fédérales de 1891, il est élu député libéral dans la circonscription de Montréal en 1897. En 1900, il devient commissaire des Travaux publics. En 1901, il obtient le poste de ministre de la Colonisation et des travaux publics qu’il occupe jusqu’en 1905. C’est le 23 mars de la même année qu’il succède à Parent à titre de premier ministre du Québec. Parallèlement, il occupe les fonctions de procureur général (1905-1919) et de ministre de la Colonisation, des Mines et des Pêcheries (1907). Il démissionne de son poste de premier ministre le l8 juillet 1920, mais continue à évoluer dans le milieu politique en devenant, entre autres, ministre de la Justice dans le cabinet King du 29 décembre 1921 au 3 janvier 1924. Le 10 janvier 1929, il est nommé lieutenant-gouverneur de la province de Québec, poste qu’il occupe jusqu’à son décès

Nom du producteur

Historique de la conservation

Portée et contenu

Cette série contient des documents qui témoignent essentiellement de la carrière politique de Lomer Gouin au Québec. Elle porte également sur ses relations familiales. La série contient des discours qu’il a prononcés, surtout à titre de premier ministre du Québec, de la correspondance (Rodolphe Lemieux, Baron de l'Épine), des notes de cours de droit, des écrits portant sur sa vie politique et des coupures de presse. Nous y retrouvons également un dossier sur son épouse, Élisa Mercier, des documents relatifs à sa succession, des actes notariés concernant différents membres de sa famille et un dossier de correspondance, portant entre autres sur la question des écoles catholiques au Manitoba, échangée entre Sir Wilfrid Laurier, Israël Tarte, Gustave Adolphe Drolet, Christophe Alphonse Geoffrion et James Prendergast. L'ajout de janvier 2008 comprend des documents généalogiques portant sur la famille Gouin, des recueils de pensées et des notes de lectures de Lomer Gouin, l'arbre généalogique d'Élisa Mercier et un spicilège de messages de sympathie (dont une lettre de Mgr Paul Bruchési) et de coupures de presse portant sur le décès d'Élisa Mercier

Zone des notes

État de conservation

Source immédiate d'acquisition

Classement

Langue des documents

Écriture des documents

Note de langue et graphie

Français et anglais

Localisation des originaux

Disponibilité d'autres formats

Restrictions d'accès

Les documents de moins de 100 ans cédés par un ancien ministre sont accessibles uniquement sur autorisation du responsable de l’accès de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, en réponse à une demande écrite

Délais d'utilisation, de reproduction et de publication

Instruments de recherche

Éléments associés

Éléments associés

Accroissements

Identifiant(s) alternatif(s)

Zone du numéro normalisé

Numéro normalisé

Mots-clés

Mots-clés - Lieux

Mots-clés - Genre

Zone du contrôle

Identifiant de la description du document

Identifiant du service d'archives

Règles ou conventions

Statut

Niveau de détail

Dates de production, de révision et de suppression

Langue de la description

Langage d'écriture de la description

Sources

Zone des entrées