Télévision - Émissions pour enfants

Taxonomy

Code

Scope note(s)

Source note(s)

Display note(s)

Hierarchical terms

Télévision - Émissions pour enfants

Equivalent terms

Télévision - Émissions pour enfants

Associated terms

Télévision - Émissions pour enfants

10 Archival description results for Télévision - Émissions pour enfants

10 results directly related Exclude narrower terms

Photographies

Cette sous-série comprend des photographies du Père Ambroise et de ces nombreux collaborateurs, amis. Nous y retrouvons celles prises lors de célébrations religieuses, d'activités du mouvement scout, de la Journée des retrouvailles du clan Saint-Jacques en octobre 1991 au Centre des congrès de Laval, du Jamboree scout de 1947 à Moisson (France) et de ses voyages autour du monde. Parmi les personnalités représentées, mentionnons, entre autres : Roger Baulu, Rolland Bédard, Henri Bergeron, Henri Bourassa, Roland Chenail, Jacques Chirac, Jean-Pierre Coallier, Miville Couture, Lucien Francoeur, Max Gros-Louis, Normand Hudon, Claude Jasmin, Jean-Paul II, Roger Joubert, René Jutras, le père Marcel de La Sablonnière, Félix Leclerc, le cardinal Paul-Émile Léger, Monique Lepage, Doris Lussier, Gaston Miron, Louise Portal, Huguette Proulx, Jean Rafa, Pierre Valcourt et Georges Philias Vanier

Lafortune, Ambroise, 1917-1997

Les Cent tours de Centour

Ce dossier porte sur une émission jeunesse réalisée à l'intention des élèves de 2e année de l'élémentaire ayant pour objectif un enseignement renouvelé du français. L'histoire porte sur Centour, un joueur de tours possédant un bracelet magique, qui se déguise en scientifique ou en enquêteur selon le cas. Parmi les comédiens, nous reconnaissons Madeleine Sicotte (Cybèle), Camille Ducharme (Philibert), Ghislain Tremblay (Picot), Julien Genay (Verbo), Yves Massicotte (Centour), Louis Lalande, Yvon Leblanc, André Montmorency (Galopet), Serge L'Italien (Hiatus), Jean-Maurice Gélinas (Memo). Le dossier contient des prises de vues des décors intérieurs et extérieurs, des scènes de tournage de même que des photographies des comédiens en lien avec la production

Mon ami Pierrot

Ce dossier porte sur une dramatique commanditée par le ministère de l'Éducation du Québec et s'adresse aux enfants de l'école élémentaire. Parmi les animateurs et participants, nous reconnaissons André Cartier, Reynald Bouchard, Louise Laprade, Lucille Bélair, Pierre Gobeil, etc

Sol et Gobelet

Extraits des émissions de télévision de la Société Radio-Canada ,"Sol et Gobelet" (1968) et CF-RCK (1959) : épisode "L'embuscade"

La famille Papier

Ce dossier contient une série de fiction mettant en scène une famille qui réalise différents projets en papier tels que des jouets, des décorations et un théâtre de marionnettes. Chacun doit fabriquer un élément de l'ensemble. La mère, habile de ses mains, coordonne le travail des autres. Le père incarne un personnage sympathique, amusant et passablement maladroit. Parmi les comédiens, nous retrouvons Pierre Gobeil (Papa Papier), Lise Contant (Maman Papier), Pascal Léveillé (garçon) et Emmanuelle Rousseau (fille)

Fonds Fédération des unions de familles

  • CA QUEBEC P722
  • Fonds
  • 1953-1997

Ce fonds d'archives témoigne de l'organisation, de la mission et des activités de la Fédération des unions de famille qui, depuis sa création, constitue un milieu exemplaire de solidarité. Sa contribution à la mise sur pied au Québec de plusieurs organismes du secteur famille démontre son engagement dans la vie sociale et communautaire au cours de la seconde moitié du XXe siècle. À travers ses orientations, son action communautaire, ses prises de position se révèlent certains faits marquants de l'évolution de la société québécoise et de la famille : sécularisation, institutionnalisation, puis parfois « désinstitutionnalisation », égalité des droits, statut de la femme, baisse de la natalité, désaffection à l'égard du mariage, divorce, union libre et autres. Dans un premier temps, le fonds regroupe des documents d'ordres historique et administratif concernant la constitution de la Fédération, ses orientations, ses programmes d'activités, ses réunions administratives et son financement. On y retrouve notamment quelques documents de l'École des parents du Québec, de l'École des parents de Longueuil et de l'Union des familles de Longueuil montrant entre autres l'implication de Simone Chartrand, 1950-1960; un coutumier, 1969-1974; des listes de membres, 1979-1990; des états financiers et les dossiers des assemblées générales annuelles, 1964-1990; les procès-verbaux du conseil d'administration, 1964-1990; ceux aussi du bureau exécutif, 1963-1966, 1969-1978, 1987-1990; et du comité de l'autofinancement, 1977-1983. Au niveau des communications, des relations publiques et de la concertation, s'y trouvent des allocutions du secrétaire général (lire directeur), Jacques Lizée, 1974-1994; des communiqués de presse, 1987; des dossiers de relations avec des organismes tels le Conseil de la Famille, le Conseil supérieur de la Famille, la Table de concertation des organismes familiaux, l'Union internationale des organismes familiaux, le Regroupement des organismes familiaux du Québec et les Services à la famille Canada; ainsi que des dossiers de participation ou d'organisation d'événements : le Colloque sur les allocations familiales, 1972; les Journées de la famille, 1973-1982; le Symposium sur la famille de Régina, 1989; les Semaines nationales de la famille, 1985-1988; et les Prix de la famille, 1984-1991. Cette seconde série comprend également des publications de la Fédération, soit les « Bulletins de nouvelles », 1957-58; les bulletins de liaison « Famille Canadienne », 1960-1961; « Familles Vivantes », 1965-1972; « Trait D'union », 1972-1973; « Lisez Lizée », 1974-1977; la revue « Le Familier », 1977-1989, 1991; soit aussi des bulletins spéciaux et des dépliants, 1969-1986. Elle comprend enfin un enregistrement de l'émission de télévision intitulée « Si l'on s'en mêlait » (1977) portant sur la Fédération. Une dernière série de dossiers se rapporte plus spécifiquement aux représentations de la Fédération. Celles-ci prennent la forme de projets et rapports de recherche, dont le projet « Que faire » au sujet du gardiennage des enfants (1972-1973), de communiqués et textes de conférences de presse, d'avis formels, de mémoires et de correspondance. Puisque la Fédération prône la mise en place d'une politique familiale pour aider au développement des familles, un important dossier porte sur ce sujet. Outre les types de documents déjà énoncés, celui-ci comprend des propositions, des commentaires, des plans d'action, des documents de concertation, de consultation, de comités et de rencontres avec les ministères (1980-1991). Une telle politique touche nécessairement plusieurs domaines comme l'éducation, la santé, le logement, les services sociaux, la sécurité du revenu, la protection de la jeunesse, le droit de la famille auxquels se greffent de nombreux sujets. De 1963 à 1969, les représentations de la Fédération portent sur son rôle, le rapport Parent, les écoles neutres, la santé et le bien-être social, le transport scolaire, la famille comme fondement de l'avenir national, les relations entre enseignants et commissions scolaires, la confessionnalité scolaire, une éventuelle politique gouvernementale de la langue et de la culture française, le mouvement familial du Québec, les valeurs positives de la stabilité familiale, la situation de la femme au Canada, la politique familiale pour le Québec, les allocations familiales, la réforme fiscale des familles, le règlement du conflit des enseignants, le projet de loi d'assistance sociale, la loi sur l'enseignement privé, l'université et la langue officielle du Québec. De 1970 à 1980, elles concernent la représentation des familles auprès des pouvoirs publics, les organismes familiaux et leur financement, l'assurance-maladie, la publicité dans les journaux, les allocations familiales et l'aide sociale, la création d'un Office de la femme, la restructuration scolaire de l'île de Montréal, la crise scolaire, les subventions voyages-échanges, les comités d'école et les comités de parents, le monde du travail, l'avortement, l'appui aux prisonniers politiques au Sud-Vietnam, la protection de la jeunesse, le tribunal de la famille, la dimension religieuse en milieu scolaire, les problèmes de population, le coût de la vie, l'accès à l'information gouvernementale et la protection des renseignements personnels, la condition de la femme dans la famille, la Centrale d'enseignement du Québec, l'éducation sexuelle dans les écoles, les pré-maternelles dans le secteur public, les négociations dans le secteur de l'enseignement, le mouvement pour une école démocratique, les familles monoparentales, le sexisme dans les manuels scolaires, la fermeture des camps de vacances, les enfants et les jeunes en difficulté, le logement, la formation personnelle et sociale, la langue française au Québec, la taxe sur les vêtements des enfants, l'enseignement de l'anglais dès la première année, la politique d'accueil à la petite enfance, les émission télévisées, les soins dentaires pour les enfants, l'enseignement primaire et secondaire au Québec, l'étalage et la vente de matériel pornographique, les services de garde à l'enfance et la réforme du code de la route. De 1981 à 1997, les positions de la Fédération traitent du droit aux prestations de maternité pour les parents adoptifs, de la loi sur l'assurance-chômage, de la jeunesse québécoise et de l'éducation sexuelle, du projet gouvernemental de la politique familiale, de la famille comme partenaire actif du développement social, de la santé mentale des enfants et des jeunes, de la retraite décente, des services de garde à l'enfance, de la restructuration scolaire, de la réforme de la fiscalité, du partage des responsabilités CSS/CLSC, de l'éducation des adultes, du droit aux vacances, de la publicité et des émission télévisées pour enfants, de la révision du code du travail, de l'économie familiale, de l'indexation des allocations familiales, des besoins et priorités en éducation, de la violence et de l'isolement dans la famille, du livre vert sur l'habitation au Québec, du rapport Fraser sur la pornographie, des nouvelles technologies, des municipalités, de la réforme de l'aide sociale, de l'adoption internationale, de la réforme fiscale fédérale, de l'évaluation de la santé communautaire, du soutien aux familles, du transport scolaire, des sages-femmes, de la périnatalité, du financement des fédérations et des organismes familiaux, de la situation des enfants et des jeunes, du financement des services sociaux et de la santé, de la réforme Axworthy, des familles recomposées, des familles avec personnes handicapées, de l'obligation alimentaire des grands-parents envers les petits-enfants et du contrôle du tabac

Fédération québécoise des organismes communautaires Famille