Series S67 - Thomas Kirk

Title and statement of responsibility area

Title proper

Thomas Kirk

General material designation

Parallel title

Other title information

Title statements of responsibility

Title notes

Level of description

Series

Reference code

CA QUEBEC CA601-S67

Edition area

Edition statement

Edition statement of responsibility

Class of material specific details area

Statement of scale (cartographic)

Statement of projection (cartographic)

Statement of coordinates (cartographic)

Statement of scale (architectural)

Issuing jurisdiction and denomination (philatelic)

Dates of creation area

Date(s)

  • 1857-1949 (Creation)

Physical description area

Physical description

,39 mètre(s) linéaire(s) de document(s) textuel(s) 774 plan(s)

Publisher's series area

Title proper of publisher's series

Parallel titles of publisher's series

Other title information of publisher's series

Statement of responsibility relating to publisher's series

Numbering within publisher's series

Note on publisher's series

Archival description area

Name of creator

Biographical history

Né à East Dunham le 2 mars 1856, Thomas Kirk est le fils de Terence Kirk et de Rose Murphy. Il est l'oncle de l'arpenteur Edward William Kirk (CA601,S72). Il est admis à l'Ordre des arpenteurs du Québec le 14 juillet 1887. Il épouse en premières noces Ida Farnan (?-1926) et, en secondes noces, en juillet 1928, Marion F. Lynch. Il meurt à Westmount le 8 avril 1936 à l'âge de 80 ans

Name of creator

Biographical history

Né à Québec en 1822, Frederic William Blaiklock reçoit sa commission d'arpenteur le 20 février 1843 et, en 1867, il est nommé premier géomètre du Bureau du cadastre de Montréal. Il réside dans la ville de Québec et travaille pour le district de Québec (1845 à 1848 et 1853 à 1869), pour le district de Gaspé (1849 à 1851, 1857 et 1860) et aussi pour le district de Trois-Rivières (1857). Par la suite, il réside dans la ville de Montréal, district de Montréal de 1870 à 1893. Il épouse, à St.-John's Church, Québec, le 24 octobre 1844, Elisabeth Whittaker. Il meurt à Montréal le 26 novembre 1901 à l'âge de 79 ans

Name of creator

Biographical history

Né à Sainte-Thérèse-de-Blainville le 8 mai 1845, Joseph-Hermyle Leclair est le fils de Salomon Leclair et d'une demoiselle Gratton. Il reçoit sa commission d'arpenteur le 9 janvier 1869 et, au cours de sa carrière, il est arpenteur-géomètre, ingénieur civil et maire de Saint-Jérôme. Il réside à Montréal jusqu'en 1873 et, à partir de 1874, à Saint-Jérôme dans le comté de Terrebonne. Il est l'auteur de cartes complètes des comtés des Deux-Montagnes, de Terrebonne et d'Argenteuil. Il fait également l'exploration du chemin de fer du Nord entre Montréal et Saint-Jérôme ainsi que celle de la voie ferrée qui relie Barrie et Orillia. Il épouse, le 6 août 1872, Emma Desnoyers, fille du juge Magloire Desnoyers. Cinq enfants naissent de cette union. Il meurt à Montréal, le 2 septembre 1903, à l'âge de 58 ans

Name of creator

Biographical history

Né à Montréal le 1er août 1828, Henri-Maurice Perrault est le fils de Julien Perrault, écuyer, et de Marie-Sophie Gauvin. Sa marraine est Agathe Perrault (1787-1871), veuve du lieutenant Maurice Nowlan ([vers 1785]-1813). Il reçoit sa commission d'arpenteur le 4 octobre 1849 et il pratique à Montréal. Au début de sa carrière, il travaille avec John Ostell jusqu'à ce que ce dernier devienne l'homme d'affaires réputé dans l'importation d'huile et de charbon à Montréal. Son bureau est situé au coeur du quartier des affaires, soit sur la côte de la place d'Armes. Il est parmi les fondateurs, en 1885, de l'Ordre des architectes du Québec. À partir de 1888, il réoriente sa carrière vers l'architecture. Il épouse, à Notre-Dame de Montréal, le 8 février 1854, Marie-Louise-Octavie Masson (1835-1888), fille mineure de Damase Masson, marchand épicier, et de Marie-Louise Jobin. Huit enfants naissent de cette union, dont Jean-Marie-Julien-Maurice qui est architecte avec son père entre les années 1880 et 1900. Il meurt en 1903 à l'âge de 75 ans

Name of creator

Biographical history

Né en 1799, François-Joseph-Victor Regnaud reçoit sa commission d'arpenteur le 24 novembre 1846. Il occupe aussi les fonctions de député Grand voyer du 15 mai 1848 au 10 mars 1855. Il est l'époux de dame Antoinette Gay. Il meurt à Montréal le 25 février 1872 à l'âge de 73 ans

Name of creator

Biographical history

Name of creator

Biographical history

Né à Sainte-Sophie le 14 janvier 1891, Edward William Kirk est le fils de Thomas Kirk et de Valentine Desroches. Il est admis à l'Ordre des arpenteurs du Québec le 6 avril 1925. Il épouse, le 1er juin 1921, Theresa Marie McGee. Sept enfants naissent de cette union. Il meurt le 10 mars 1961 à l'âge de 70 ans

Name of creator

Biographical history

Nous avons fort peu de renseignements sur Léopold-J. Demers, si ce n'est qu'il est admis à l'Ordre des arpenteurs du Québec le 17 avril 1890. Il exerce aussi au cours de sa carrière les fonctions d'ingénieur civil

Name of creator

Biographical history

Nous avons fort peu de renseignements sur Maxime-J. Charbonneau (ou encore Maxime-T. J Charbonneau), si ce n'est qu'il reçoit sa commission d'arpenteur le 9 juillet 1880

Name of creator

Biographical history

Né à Laprairie en 1833, Joseph Rielle reçoit sa commission d'arpenteur le 6 octobre 1854. Il travaille d'abord sous la direction de John Page, assistant-ingénieur des Travaux publics, et, quelques années plus tard, il est nommé assistant-ingénieur de la Commission du Havre à Montréal. Il meurt à Montréal le 9 mai 1915 à l'âge de 82 ans

Name of creator

Biographical history

À la suite du décès de l'arpenteur Arthur Vincent en 1949, son épouse hérite des biens de son mari, donc du greffe d'arpenteur et des dossiers d'affaires qui en faisaient partie. Elle vend aussitôt les actifs du bureau d'affaire d'Arthur à son fils Roch-Arthur. Celui-ci, qui détient à la fois un diplôme en génie civil et une commission d'arpenteur, acquiert donc le greffe d'arpenteur de son père et tous ses dossiers d'affaires. Pour prendre la relève et conserver l'ancienne clientèle de son père, il incorpore la même année le nouveau bureau d'affaires sous la raison sociale "Arthur Vincent incorporée, arpentage". Au début, il conserve l'adresse civique de la maison d'affaires au 517, rue Saint-Laurent à Montréal. Le bureau fermera finalement ses portes lorsque Roch-Arthur Vincent prendra sa retraite en 1972

Name of creator

Biographical history

Né à Édimbourg (Écosse) le 27 mai 1880, Malcolm D. Barclay est le fils de James Barclay. Il est admis à l'Ordre des arpenteurs du Québec le 19 décembre 1908. Il est l'époux de Mary Clare Ruthven. Trois enfants naissent de cette union : James, Malcolm et Curzon Dobell. Il meurt à Montréal le 8 mai 1942 à l'âge de 62 ans

Name of creator

Biographical history

Nous avons fort peu de renseignements sur James William Martin, si ce n'est qu'il reçoit sa commission d'arpenteur le 20 mars 1848

Name of creator

Biographical history

Né à Bécancour le 2 décembre 1867, Joseph-Émile Girard est le fils de Léger Girard et d'Eugénie LeBlanc. Il est admis à l'Ordre des arpenteurs du Québec le 18 avril 1890. Il est nommé assistant directeur des arpentages au département des Terres et Forêts en 1901 puis directeur des arpentages pour la province de Québec en 1910. Il est l'époux de Blanche Fafard. Il meurt le 14 juillet 1921 à l'âge de 54 ans

Name of creator

Biographical history

Né à Québec le 1er mars 1856, Joseph-Philippe-Baby Casgrain est le fils de Philippe-Baby Casgrain, avocat, et de Mathilde Perrault. En 1874, il est chargé, par la compagnie du chemin de fer du Canadien Pacifique, de travaux de localisation et de construction. Plus tard, il travaille au projet d'un viaduc et d'une traverse de chemin de fer entre l'île Ronde et Longueuil pour relier la rive Sud à l'île de Montréal. Il reçoit sa commission d'arpenteur le 6 juillet 1877 et, au cours de sa carrière, il exerce aussi la fonction d'ingénieur civil. En 1887, il est admis à la pratique de l'arpentage pour la province de l'Ontario et, de 1890 à 1894, il arpente des cantons dans cette province. En 1892, il est nommé ingénieur en chef du Montreal and Pacific Junction Railroad, poste qu'il occupe pendant plusieurs années. Par la suite, il est ingénieur en chef de la Montreal Turnpike Trust Company et a la possibilité de s'occuper de la construction de ponts et autres travaux dans l'île de Montréal. Le 29 janvier 1900, il devient sénateur pour la division de Lanaudière. Il épouse, à Notre-Dame-de-Montréal, le 27 mai 1885, Ellen Mary Cook, fille de James William Cook et de Mary Ann Powle de Dundas (Ontario). Six enfants naissent de cette union. Il meurt à Montréal le 6 janvier 1939 à l'âge de 83 ans

Name of creator

Administrative history

Name of creator

Biographical history

Nous avons fort peu de renseignements sur Percival W. Saint-George, si ce n'est qu'il est arpenteur de la ville de Montréal et ingénieur conseil

Name of creator

Biographical history

Fils de Jean-Timothée Dorval, menuisier, et de Josephte Lemire dite Marsolais, de la paroisse de L'Assomption, Urgèle Dorval reçoit sa commission d'arpenteur le 5 janvier 1860. Il épouse, à la cathédrale Saint-Jacques-de-Montréal, le 7 novembre 1876, Clara Dorval, de Lévis, veuve de Benjamin Goulet, médecin, et fille d'Ignace Dorval et de Marie-Anne Giroux

Custodial history

Cette série a été versée, en 1971, par le ministère de la Justice

Scope and content

Cette série regroupe des procès-verbaux de bornage, des procès-verbaux d'arpentage, des notes d'arpentage, des livres de renvoi officiel, des dossiers de la Cour supérieure, des certificats de localisation, de la correspondance ainsi que de nombreux plans d'arpentage. Parmi les endroits arpentés, signalons, entre autres : la ville de Saint-Henri à Montréal; les villes de Farnham, de Magog, de Saint-Léonard-de-Port-Maurice, de Sorel, de Westmount, d'Outremont, de Terrebonne, de Notre-Dame-de-Grâce, de Montréal-Ouest et de Saint-Pierre; les paroisses de la Pointe-aux-Trembles, du Sault-au-Récollet et de la Longue-Pointe à Montréal; les paroisses de l'Annonciation, de Saint-Mathias, de Sainte-Thérèse-de-Blainville, de Laprairie, de Saint-Joachim-de-Châteauguay, de Sainte-Agathe-des-Monts, de Saint-Georges-de-Clarenceville, de Pointe-Claire, de Saint-Hubert, de Saint-Antoine-de-Longueuil, de Saint-Laurent, de Saint-Armand-Est, de Sainte-Justine-de-Newton, de Sainte-Adèle, de Saint-Sébastien et de Rigaud; les villages d'Hochelaga, de la Côte-de-la-Visitation, de Saint-Jean-Baptiste, de Côte-des-Neiges et de la Côte-Saint-Louis à Montréal; les villages de Marieville, d'Eastman, d'Huntingdon, d'Hemmingford, de Verdun, de Rock Island et de Cowansville; les paroisses de Saint-Vincent-de-Paul et de Saint-Martin à Laval; les paroisse et ville de Montréal; les paroisse et ville de Lachine; les quartiers Saint-Antoine, Sainte-Marie, Saint-Gabriel, Laurier, Saint-Denis, Saint-Louis, Centre, Saint-Laurent, Sainte-Anne et Saint-Jacques à Montréal; les cantons de Kilkenny, de Dunham, de Chambly, de Stanbridge, de Wexford, de Farnham, de Morin, de Potton et de Brome; les égouts de Farnham; Eccles Hill; la rivière Magog et le lac Memphrémagog. Parmi les clients de Thomas Kirk, mentionnons, entre autres, Louis-Alexandre Taschereau, Charles John Lewis, Treflé Berthiaume, Stanley Bagg, Louis Boyer, Rosa Dubuc, Edmond Lahaie, L. D. Perham, Emmanuel Emery, W. H. Reed, Léo Lacoste, J.-P. Barbeau, William Trentholme, Donat Gareau, Moïse Lalonde, Joseph Fabien, Joseph Cazelais, Jean-Baptiste Senécal, John L. Brodie, J. Steinberg, Noé Leclaire, C. Rosenberg, Mary Fickler, S. E. Lichtenhein, J.-B.-Arthur Loiseau, Joseph Leboeuf, Mary Richardson Moseby, Eustache-Lin Provost, F. W. Sharp, Charles Pagé, Alfred Deschambault, H. Lawlor, Louis-P. Forest, Désiré Pépin, fils, Henriette Moreau, David Sperber, Adolphe Klein, Joseph-Adélard Ouimet, Mary Bed, O. Martineau fils limitée, la Compagnie métropolitaine d'habitation limitée, North Montreal Land company Limited, Montreal Park & Island Railway, The Trust and Loan Company of Canada et le London Jockey Club. Nous retrouvons également des certificats de localisation de l'arpenteur Edward W. Kirk ainsi qu'un plan portant sur les îles Bushy et Dixie; 62 plans de l'arpenteur Frédéric William Blaiklock portant sur Saint-François-de-Sales, Saint-Vincent-de-Paul, Côte-des-Neiges, la ville de Westmount, la ville d'Outremont, la ville de Lachine, le village de Saint-Jean-Baptiste, la paroisse de la Pointe-Claire, la paroisse de Montréal, la paroisse de la Longue-Pointe, les quartiers Saint-Gabriel, Saint-Louis, Saint-Laurent et Sainte-Anne à Montréal; deux plans du duo d'arpenteurs Frédéric William Blaiklock et Joseph-Hermyle Leclair portant sur le village de Saint-Jean-Baptiste et sur le quartier Saint-Laurent; neuf plans de l'arpenteur Joseph Rielle portant sur le fief Saint-Augustin, côte-Saint-Paul, le quartier Saint-Laurent, le quartier Sainte-Anne, les propriétés près des écluses Saint-Gabriel et l'extension de la rue Beaudry; un plan de l'arpenteur Urgel Dorval portant sur un chemin à barrières projeté dans l'île Jésus; un plan de l'arpenteur Joseph-Alphonse-Ubalde Beaudry portant sur Lachine; un plan de l'arpenteur Joseph-Philippe-Baby Casgrain portant sur Maisonneuve; un plan de l'arpenteur François-Joseph-Victor Regnaud portant sur la propriété de feu Joseph Roy au faubourg Saint-Joseph; un plan de l'arpenteur James William Martin portant sur la propriété de William Brown; un plan de l'arpenteur Henri-Maurice Perrault portant sur le cimetière de Notre-Dame-des-Neiges; un plan de l'arpenteur Malcolm D. Barclay portant sur la paroisse de Montréal; un plan de l'arpenteur Arthur Vincent portant sur le village de Longueuil; un plan de l'arpenteur J.-Émile Girard portant sur le canton d'Abercrombie; un plan de l'arpenteur L.-J. Demers portant sur la paroisse de la Pointe-Claire; un plan de 1892 de l'arpenteur Maxime-J. Charbonneau portant sur la paroisse Saint-Laurent dans le comté de Jacques-Cartier; un plan de l'arpenteur municipal Percival Saint-Georges portant sur Montréal

Notes area

Physical condition

Immediate source of acquisition

Arrangement

Language of material

Script of material

Location of originals

Availability of other formats

Restrictions on access

Terms governing use, reproduction, and publication

Finding aids

Associated materials

Related materials

Accruals

Alternative identifier(s)

Standard number area

Standard number

Access points

Place access points

Genre access points

Control area

Description record identifier

Institution identifier

Rules or conventions

Status

Level of detail

Dates of creation, revision and deletion

Language of description

Script of description

Sources

Accession area

Related places

Related genres