Union nationale (Parti politique)

Identity area

Type of entity

Corporate body

Authorized form of name

Union nationale (Parti politique)

Parallel form(s) of name

Standardized form(s) of name according to other rules

Other form(s) of name

Identifiers for corporate bodies

Description area

Dates of existence

History

Cette formation politique a été constituée en 1935 par la coalition du Parti de l'Action libérale nationale de Paul Gouin et le Parti Conservateur de la province de Québec de Maurice Duplessis. Dès 1936, Gouin rompt avec Duplessis qui devient, seul, chef du parti et gagne les élections de 1936 contre les Libéraux de Godbout. Battu à l'élection de 1939, le parti reprend le pouvoir en 1944 et dirige le Québec jusqu'en juin 1960, année qui marque le décès de Duplessis, le 7 septembre 1959, à Schefferville, alors qu'il était toujours en fonction. Ce dernier est remplacé, le 10 septembre, par Paul Sauvé qui, à son tour, décède lui aussi en fonction, le 2 janvier 1960. Antonio Barrette, choisi chef quelques jours plus tard, est assermenté Premier ministre le 8 janvier 1960. À l'élection du 22 juin 1960, le Parti Libéral des Lesage, Gérin-Lajoie et Lévesque prend le pouvoir et Barrette démissionna de ses fonctions de chef et député en septembre 1960. En septembre de l'année suivante, Daniel Johnson défait Jean-Jacques Bertrand à la chefferie du parti et devient Premier ministre, poste qu'il occupera de juin 1966 au 26 septembre 1968, date de son décès au barrage Manic 5. Le 2 octobre, Jean-Jacques Bertrand est, à son tour, nommé chef intérimaire de l'Union nationale et devient Premier ministre de la province jusqu'en mai 1970. À l'issue du congrès du parti du 21 juin 1969, il avait été confirmé chef permanent de l'Union nationale. Battu à l'élection générale de mai 1970, il demeure chef de l'Opposition officielle jusqu'en juin 1971. Puis, Gabriel Loubier le remplace comme chef du parti et de l'Opposition. Loubier démissionna de son poste de chef du parti à la fin du moins de mars 1974. C'est Maurice Bellemare qui devint chef intérimaire du parti jusqu'au 23 mai 1976, date du choix de Rodrigue Biron comme nouveau chef. Ce dernier démissionna comme chef et député de l'Union nationale en mars 1980, siégea comme indépendant et, en novembre, joignit le Parti québécois. Notons que l'Union nationale porta le nom d'Unité Québec d'octobre 1971 à janvier 1973

Places

Legal status

Functions, occupations and activities

Mandates/sources of authority

Internal structures/genealogy

General context

Relationships area

Access points area

Subject access points

Place access points

Occupations

Control area

Authority record identifier

Institution identifier

Rules and/or conventions used

Status

Level of detail

Dates of creation, revision and deletion

Language(s)

Script(s)

Sources

Maintenance notes

  • Clipboard

  • Export

  • EAC

Related subjects

Related places